DE ANGELIS Giovanni

Par Antonio Bechelloni

Né le 14 juin 1919 à Ancône (Italie), fusillé après condamnation le 18 février 1944 à Gradignan (Gironde) ; militaire italien ; résistant.

Présent jusque là dans un des sous-marins italiens évoluant dans la base de Bordeaux, après le 8 septembre 1943, Giovanni De Angelis décida de se joindre aux autres Italiens déjà actifs dans la Résistance française.
Il fut appréhendé par des carabiniers italiens en janvier 1944, jugé par un tribunal militaire italien, condamné à mort et fusillé par des militaires italiens avec deux autres camarades ayant fait le même choix, Giulio Luciani et Giacomo Parodi.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article205216, notice DE ANGELIS Giovanni par Antonio Bechelloni, version mise en ligne le 23 juillet 2018, dernière modification le 23 juillet 2018.

Par Antonio Bechelloni

SOURCE : Pia Leonetti Carena, Les Italiens du Maquis, Paris, Editions mondiales, 1968, ad nomen et p. 217-218.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément