ECHEVERRIA Yvette Suzanne [née SOURDOIS]

Par Jacques Fitan

Née le 19 juin 1920 à Viella (Gers), morte des suites de ses blessures le 13 juin 1944 à Barcelonne-du-Gers (Gers) ; ménagère ; victime civile de l’opération de représailles allemandes menée sur Aire-sur-L’Adour (Landes).

Fille de Justin Sourdois et de Cécile Lapontge tous deux instituteurs à Viella (Gers), Yvette Sourdois était mariée depuis le 21 septembre 1941 à Alejandro Echeverria, réfugié basque Espagnol passé par Argelès-sur-Mer, le camp de Gurs, puis le groupement des travailleurs étrangers (GTE) de Fleurance (Gers) avant d’être placé comme ouvrier boulanger. Le couple a pris en gérance la boulangerie Bayle à Aire-sur-l’Adour (Landes) et donné naissance a un fils, Michel, le 31 mai 1943.
Le 13 juin 1944 au matin, prévenu de la présence des soldats allemands à Grenade (Landes) se dirigeant vers Aire, le couple décide de rallier Viella à bicyclette. Peu après le départ, la camionnette du réseau « Charrette » du Mouvement national de résistance des prisonniers de guerre et déportés (MNRPGD) qui rallie le PC de Saint-Mont propose de prendre à son bord Yvette et son bébé : ils s’installent dans la cabine. Peu après une rafale tirée par le convoi allemand venant de Pau (Basses-Pyrénées, Pyrénées-Atlantiques) stoppe la camionnette : Yvette Echeverria a reçu une balle au front ; le bébé est indemne, les autres occupants réussissent à fuir. Alejandro est arrêté, suspecté, avant de pouvoir prendre soin de son fils.
Yvette Echeverria fut déclarée « Mort pour la France », victime civile de la guerre en vertu de l’ordonnance n° 452717 du 2 novembre 1945. Son nom s’inscrit sur la stèle, R.D.22, en aval du pont du Lées.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article205218, notice ECHEVERRIA Yvette Suzanne [née SOURDOIS] par Jacques Fitan, version mise en ligne le 23 juillet 2018, dernière modification le 4 juillet 2022.

Par Jacques Fitan

SOURCES : AVCC, Caen, AC 21 P 340302 (nom Echevarria, nc).— Arch. mun. Aire-sur-l’Adour.— Arch.CPRD, classeur 27 armoire 1.— CFL Historique de la résistance à Aire-sur-l’Adour, impr. Castay 1945.— Témoignage oral de Echeverria Alejandro recueilli par Pierre Péré en 1994.—G.Dupau et F.Campa, Résistance et déportation 1940-1944 dans le Landes par les stèles, plaques et monuments, ed.Gascogne, Orthez, 2004—Barcelonne du Gers en 1944…, Impr. Dauba, Nogaro, 1994.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément