PACE Achille, Joseph, Marie

Par Alain Prigent, Serge Tilly

Né le 20 octobre 1902 à Pleubian (Côtes-du-Nord, Côtes d’Armor) ; disparu après le 21 juillet 1944 ; FFI.

Fils de Eugène Pacé, boulanger et de Anne Kergus, boulangère, demeurait à Pleubian.
Il rejoignit le maquis de Pommerit-le-Vicomte (Côtes-du-Nord ; Côtes d’Armor) le 9 juin 1944.
Le 15 juillet 1944, il fut arrêté par les Allemands, emmené à la maison d’arrêt de Saint-Brieuc (Côtes-du-Nord ; Côtes d’Armor).
Sans nouvelle de lui depuis le 21 juillet 1944, Achille Pacé fut considéré comme disparu.
.
Site des Lieux de Mémoire du Comité pour l’Étude de la Résistance Populaire dans les Côtes-du-Nord

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article205348, notice PACE Achille, Joseph, Marie par Alain Prigent, Serge Tilly, version mise en ligne le 27 juillet 2018, dernière modification le 3 septembre 2018.

Par Alain Prigent, Serge Tilly

SOURCES : Arch. Dép. Côtes d’Armor, 2W236. – Archives de l’ANACR. – Alain Prigent et Serge Tilly, L’occupation allemande dans les Côtes-du-Nord (1940-1944), Les Lieux de Mémoire, Cahiers de la Résistance Populaire dans les Côtes-du-Nord, n° 10 (2004) et n° 11 (2005).

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément