DECHAUD Gaston, Alfred

Par Audrey Galicy

Né le 3 août 1898 à Paris (XIVe arr.), mort en action le 13 juillet 1944 à Monassut (Basses-Pyrénées, Pyrénées-Atlantiques) ; militaire de carrière puis employé à l’arsenal de Tarbes ; résistant du Corps franc Pommiès (CFP), Organisation de Résistance de l’Armée (ORA).

Fils d’Auguste Eugène Dechaud, industriel et de Marie-Louise Joras, Gaston Dechaud, s’était engagé en 1916 dans l’armée française. De 1923 à 1934, il poursuivit sa carrière militaire dans les troupes coloniales et voyagea à travers l’Empire colonial français. Stationné à Tarbes, il épousa dans cette ville, Marie Dupouy, le 9 mai 1931. Libéré du service actif en 1934, il travaillait alors à l’arsenal de Tarbes.
Démobilisé en juin 1940, Gaston Dechaud s’engagea dans la résistance en 1942 et intégra le Corps Franc Pommiès au grade de sergent sous les ordres du Commandant Vivien de la ½ brigade Balade.
Il trouva la mort le 13 juillet 1944 lors du combat de Monassut (Basses-Pyrénées). Ce jour, dans la matinée, un détachement formé par les sections Boutin et Viltard de la Compagnie Dupont, faisait mouvement pour réceptionner un important parachutage. Le convoi s’arrêta dans le village de Monassut, pour réparer un problème automobile. Au moment de repartir, un guetteur signala des voitures allemandes. Le chef de détachement René Sarrazin décida d’engager le combat sans savoir que le convoi allemand était en fait, composé d’une soixantaine de véhicules.
Le combat dura une heure et demi. Trois assauts furent repoussés. Gaston Dechaud fut mortellement blessé à son poste de combat. René Sarrazin donna l’ordre de repli.
Les Allemands auraient eu 57 morts et 30 blessés. Douze maquisards trouvèrent la mort à Monassut : deux, les armes à la main, huit au cours du décrochage, deux ne furent que blessés mais achevés par les Allemands. Tous les corps furent retrouvés le visage défiguré par l’ennemi. Gaston Dechaud fut inhumé au cimetière de Monassut.
Il obtint la mention « Mort pour la France ».
Son nom figure sur la stèle érigée à Monassut et sur le mémorial du CFP à Castelnau-Magnoac (Hautes-Pyrénées).

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article205373, notice DECHAUD Gaston, Alfred par Audrey Galicy, version mise en ligne le 28 juillet 2018, dernière modification le 16 septembre 2018.

Par Audrey Galicy

SOURCES : SHD-AVCC, Caen, AC 21 P 113960. — Archives départementales Hautes-Pyrénées. — MémorialGenWeb. — Mémoire des Hommes.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément