LE ROSE Théophile, Désiré, Victor

Par Gilles Pichavant

Né le 11 février 1900 à Concarneau (Finistère), mort le 8 juillet 1938 à Concarneau ; ouvrier, puis artisan voilier ; militant communiste

Engagé à 18 ans, Théophile Le Rose était marin au dépôt de Brest (Finistère), au moment des événements qui suivirent les révoltes de la Mer Noire. Il était ami avec Théo Le Coz qui devint plus tard directeur de La Bretagne ouvrière, paysanne et maritime.

Démobilisé, Théophile Le Rose succéda à son père à la tête de la voilerie artisanale et familiale, qui employait cinq ouvriers.

Théophile Le Rose participa au mouvement populaire qui se développa après février 1934. Il adhéra au Parti Communiste en 1935 et fut présent dans les différentes activités du Front Populaire, notamment en 1934 lors de la campagne électorale des élections cantonales, où Pierre Guéguin entra au Conseil Général du Finistère ; en 1935, lors des élections municipales de Concarneau, avec la liste de Front commun ; de 1936, lors de la campagne des législatives. Il contribua à l’organisation des Brigades Internationales. Il organisa la manifestation départementale du Front Populaire du 7 juin 1936 à Concarneau, En août 1936, il prépara la première fête de La Bretagne du Parti Communiste à Concarneau,, avec Marcel Cachin ; propriétaire d’une voiture, il réceptionna et achemina Jacques Duclos à Concarneau, en novembre 1937. Théophile Le Rose développa aussi des relations étroites avec Alain Signor, qui fut élu au Comité Central du parti communiste au Congrès d’Arles en 1937. Il mourut le 8 juillet 1938, après avoir participé à la fête de l’Humanité de Garches.

Militant du Secours populaire, il participa à la solidarité avec l’Espagne Républicaine, puis à l’accueil des réfugiés. En 1937, il était secrétaire du Comité Amsterdam-Pleyel local.

Il s’était marié le 11 août 1924 à Concarneau, avec Louise Sénéchal. Pierre Le Rose fut l’un de ses deux fils, qui naquit le 10 février 1923 à Concarneau.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article205575, notice LE ROSE Théophile, Désiré, Victor par Gilles Pichavant, version mise en ligne le 6 août 2018, dernière modification le 6 août 2018.

Par Gilles Pichavant

SOURCES : Archives de Pierre Le Rose, déposées à la Fédération communiste du Finistère. — Eugène Kerbaul, 1640 militants du Finistère 1918-1945, Bagnolet, chez l’auteur, 1988, p. 27-28. — Site Web Le Chiffon rouge Morlaix. — État civil.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément