MORAZZANI Jacques, Toussaint

Par Jacques Girault

Né à Moltifao (Corse), le 3 juin 1896, mort le 11 octobre 1950 à Toulon (Var) ; ouvrier à l’Arsenal maritime ; militant syndical.

Fils d’un cultivateur, Jacques Morazzani, frère aîné de Charles Morazzani, reçut tous les sacrements catholiques. Il fut admis à l’Arsenal maritime de Toulon (Var), le 1er septembre 1911. Après son service militaire dans les Chasseurs à pied, mobilisé au début de la guerre, il combattit notamment au Chemin des Dames. Retrouvant son amploi de charpentier-tôlier à l’atelier de la petite chaudronnerie, il fut affecté à l’atelier de l’électricité en mars 1920. Militant actif du syndicat CGT, il fit grève les 6, 7 et 8 mai 1920 et fut sanctionné de 24 jours de retenue de salaire.

Il se maria à Toulon en novembre 1923. Le couple eut un enfant. Il habitait, comme ses parents, le quartier du Pont-de-Bois dans un pavillon en location dont il devint propriétaire par la suite.

Toujours sympathisant communiste, il était le trésorier d’un groupe d’anciens combattants et occupait la même responsabilité dans la Mutuelle chirurgicale. Pendant la guerre, il soutint les idées de la Résistance.

Devenu chef d’équipe temporaire en février 1932, puis permanent en janvier 1940, il prit sa retraite le 15 avril 1949.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article205822, notice MORAZZANI Jacques, Toussaint par Jacques Girault, version mise en ligne le 18 août 2018, dernière modification le 3 juillet 2020.

Par Jacques Girault

SOURCES : Arch. Troisième Région mar. : registre de matricules.— Presse locale. — Renseignements fournis par le fils de l’intéressé.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément