COQUILLAT Marcel, Émile

Par Éric Belouet, André Caudron

Né le 4 juin 1918 à Marseille (Bouches-du-Rhône), mort le 14 avril 2003 à Aix-en-Provence (Bouches-du-Rhône) ; militant de la JOC puis du MPF ; permanent jociste (1941-1943) ; permanent de l’ACJF puis du MPF.

Marcel Coquillat, né d’un père cheminot au PLM sans engagement militant et d’une mère couturière puis ménagère, avait une sœur, Marie Coquillat, militante de la JOCF. Il obtint le brevet élémentaire et commença à travailler à l’âge de dix-sept ans comme employé de bureau tout en militant à la JOC à Marseille. Il partit au service militaire en 1938 puis fut mobilisé. À son retour, il fut permanent de la JOC de 1941 à 1943. Il devint ensuite permanent de l’ACJF puis du Mouvement populaire des familles (MPF) avant de se voir confier la responsabilité de la coopérative « La Familiale ».

Marcel Coquillat s’était marié le 21 août 1943 à Aix-en-Provence (Bouches-du-Rhône) avec Antonia Servel. En 1997, il était domicilié à Aix-en-Provence.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article20583, notice COQUILLAT Marcel, Émile par Éric Belouet, André Caudron, version mise en ligne le 25 octobre 2008, dernière modification le 3 juin 2009.

Par Éric Belouet, André Caudron

SOURCES : Arch. JOC (Arch. Dép. Hauts-de-Seine), 44J-1134A, listes d’anciens permanents — Questionnaire JOC 1997. — État civil de Marseille.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément