ROUSSELOT Paul, Jean, Baptiste

Par Jean-Louis Ponnavoy

Né le 15 mars 1886 à Bréry (Jura), massacré le 26 août 1944 à Saint-Germain-lès-Arlay (Jura) ; ouvrier aux chemins de fer ; victime civile.

Paul Rousselot était le fils de Jules, cultivateur et de Marie Anne Léonie Duthion. Il se maria avec Eugénie Ludivine Aurélie Bouglet. Il était ouvrier d’art à la Compagnie de chemins de fer PLM.
Dans la nuit du 24 au 25 août 1944, un violent combat eut lieu entre les FFI du groupe Dubois et une section de SS autour du moulin. Paul Rousselot fut fait prisonnier avec les propriétaires du moulin, Monsieur et Madame Pont. Il a été fusillé par l’ennemi le 26 août 1944 à une heure du matin au lieu-dit "Moulin de Tortelet", à Saint-Germain-lès-Arlay (Jura). Le moulin fut incendié.
L’acte de décès fut dressé sur la déclaration d’Albert Guillerminet, garçon meunier. Il obtint la mention « Mort pour la France » portée sur son acte de décès le 3 décembre 1946.
Son nom figure sur la plaque commémorative, à Saint-Germain-lès-Arlay (Jura) et sur la stèle commémorative du groupe Dubois, à Navilly (Saône-et-Loire).
Il ne figure pas dans le Mémorial 1940-1945 des cheminots victimes de la répression.

Combat du moulin de Tortelet

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article206388, notice ROUSSELOT Paul, Jean, Baptiste par Jean-Louis Ponnavoy, version mise en ligne le 12 septembre 2018, dernière modification le 20 juillet 2021.

Par Jean-Louis Ponnavoy

SOURCES : Mairie d’Arlay 24 août 2016 : cérémonie du souvenir du moulin de Tortelet.— Mémorial Genweb.— État civil (naissance et décès).

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément