NASICA Scipion, Toussaint dit Jean

Par Jean-louis Ponnavoy

Né le 3 janvier 1906 à Prato (Prato-di-Giovellina, Haute-Corse), mort au combat le 30 novembre 1944 à Bourbach-le-Bas (Haut-Rhin) ; docteur en médecine ; résistant des Forces françaises de l’Intérieur (FFI) et du régiment de Bourgogne.

Scipion Nasica devint médecin avant la guerre et arriva par erreur à Arnay-le-Duc où il s’installa comme généraliste. Il fut surnommé "le Doc" et "le médecin des pauvres". Lorsque la guerre éclata en 1939, il continua à être le médecin de ceux qui lui valaient son surnom et il incita à combattre l’envahisseur allemand. Plus tard les allemands et le régime de Vichy s’intéressèrent à lui. Il dut partir et participa à la création du maquis "René Laforge", appelé ainsi en hommage à un des jeunes normaliens fusillés à Dijon le 7 mars 1942. Il en prit rapidement la tête exerçant ses activités de résistance dans le canton d’Arnay-le-Duc et la vallée de l’Ouche. En septembre 1944, il prit contact avec la 1re DFL à Ivry-en-Montagne (Côte-d’Or) et lui confia ses prisonniers. Lorsque le 1er régiment de Bourgogne fut créé le 1er octobre 1944 à Dijon, sous le commandement du commandant René Alizon, il fut mis à la tête de la 1re compagnie avec le grade de capitaine. Le régiment quitta Dijon le 22 octobre 1944 et fut intégré à la 2e division d’infanterie marocaine dans la région de Rougemont (Doubs). Il participa à l’offensive dans la trouée de Belfort et en Haute-Alsace. Jean Nasica fut tué par éclats d’obus le 30 novembre 1944 à la bataille de Bourbach-le-Bas (Haut-Rhin).
Il n’a pas été trouvé d’acte de décès à la mairie de Bourbach-le-Bas.
Il est inhumé au cimetière communal, à Arnay-le-Duc (Côte-d’Or).
Il fut homologué aux Forces françaises de l’Intérieur (FFI).
Son nom figure sur le monument aux morts, sur la plaque commémorative et sur le monument commémoratif, à Arnay-le-Duc, sur la stèle commémorative, à Maligny (Côte-d’Or), sur la plaque commémorative à Bourbach-le-Bas (Haut-Rhin) et sur le monument aux morts, à Prato-di-Giovellina (Haute-Corse).

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article206752, notice NASICA Scipion, Toussaint dit Jean par Jean-louis Ponnavoy, version mise en ligne le 23 septembre 2018, dernière modification le 23 septembre 2018.

Par Jean-louis Ponnavoy

SOURCES : Biographie Wikipédia.— Gilles Hennequin Résistance en Côte-d’Or, tome V, Dijon, 2001.— Musée de la Résistance 1940-1945 en ligne Brassard du régiment FFI Bourgogne.— Internet Sans-culotte 1944 : Les FFI dans l’offensive de l’armée de Lattre.— Mémorial Genweb.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable