VACHEZ Claude

Par Jean-louis Ponnavoy

Né le 7 janvier 1901 au [Le] Breuil (Saône-et-Loire), victime civile des combats de la Libération morte le 6 septembre 1944 à Chagny (Saône-et-Loire) ; cheminot ; victime civile.

Claude Vachez était le fils d’Antoine, cultivateur et de Anne Vestry, cultivatrice domiciliés à La Vesvres, commune du Breuil (Saône-et-Loire). Il était marié avec Claudine Goux et il était père de deux enfants.
Il exerçait le métier de visiteur de gare au service du Matériel de la SNCF, à Chagny. Il n’était pas de service et se trouvait dans sa cour le 6 septembre lorsqu’un obus éclata. Mortellement blessé, il décéda à 14h30 en son domicile, 13 route de Chaudenay, à Chagny. Le jour même la ville était libérée par des soldats français de l’armée du général de Lattre.
Il obtint la mention « Mort pour la France » le 4 avril 1947.
Son nom figure sur le monument aux morts, square Jean Moulin et sur la stèle commémorative de la SNCF place de la gare, à Chagny (Saône-et-Loire).

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article206755, notice VACHEZ Claude par Jean-louis Ponnavoy, version mise en ligne le 23 septembre 2018, dernière modification le 29 décembre 2018.

Par Jean-louis Ponnavoy

SOURCES : Le Journal de Saône-et-Loire Le prix de la liberté, article du 7 septembre 2014.— Mémorial Genweb.— État civil (actes de naissance et décès).

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément