WOGEL Siegfried

Par Jean-Marie Guillon

Né le 27 décembre 1909 à Vienne (Autriche), disparu le 13 juin 1944 à Argentera (Piémont, Italie) ; maquisard de l’Organisation de résistance de l’Armée (ORA).

Ce réfugié autrichien, originaire de Vienne, faisait partie du maquis installé à la cabane forestière de la Pare (commune de Saint-Pons, Basses-Alpes/Alpes-de-Haute-Provence) et dépendant de l’ORA. Participant à la mobilisation de la Résistance en Ubaye après le débarquement du 6 juin 1944 en Normandie, il disparut le 13 juin 1944 au-delà du col de Larche (Basses-Alpes/Alpes-de-Haute-Provence), sur le versant italien, au hameau de Grange (commune d’Argentera).

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article206831, notice WOGEL Siegfried par Jean-Marie Guillon, version mise en ligne le 15 juin 2019, dernière modification le 14 octobre 2021.

Par Jean-Marie Guillon

SOURCES : Arch. dép. Alpes-de-Haute-Provence 42 W 112. ⎯ Mémoire des Hommes SHD Vincennes GR 16 P 603871 (nc). — Amicale des maquisards et résistants secteur Ubaye, Journal de marche de la Résistance en Ubaye, slnd.

fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément