CHARMEIL Georges, Eugène, Jules [Pseudonyme dans la Résistance : Tilleul]

Par Eric Panthou

Né le 12 janvier 1905 à Clermont-Ferrand (Puy-de-Dôme), mort au combat le 11 juin 1944 à Auvers (Haute-Loire) ; marin, ouvrier Michelin, membre de la Confédération générale du Travail (CGT) ; résistant au sein des Forces Françaises de l’Intérieur (FFI).

Georges Chaumeil est le fils de Joseph, garçon-limonadier et Marie, née Bornarel. Il se maria le 29 avril 1933 à Clermont-Ferrand avec Marie Maigne. Il eut un fils.
Il fut successivement marin puis ouvrier Michelin, service VO, à Clermont-Ferrand (Puy-de-Dôme), habitant 22 rue Verlaine à Clermont-Ferrand puis la commune de Beaumont.
Il rejoignit la Résistance en intégrant la 11éme compagnie du Mont-Mouchet au sein des FFI. Il fut nommé Sergent-Chef, alias Tilleul. Il fut tué lors des combats du Mont-Mouchet sur la commune d’Auvers.
Il a été reconnu Mort pour la France. Son nom figure sur la plaque des martyrs au siège de la Fédération nationale des Industries Chimiques CGT, sur le Monument aux Morts de Beaumont, et sur le Monument aux Morts rue Diderot à Clermont-Ferrand. Une rue porte son nom à Beaumont.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article206857, notice CHARMEIL Georges, Eugène, Jules [Pseudonyme dans la Résistance : Tilleul] par Eric Panthou, version mise en ligne le 26 septembre 2018, dernière modification le 18 janvier 2021.

Par Eric Panthou

SOURCES : AVCC Caen, AC 21 P 42434, dossier Georges Charmeil (nc). — Résistance d’Auvergne, n°1, 15 novembre 1970. — Arch. dép. du Puy-de-Dôme, 908 W 496 : liste des fusillés, des massacrés dans la région du Puy-de-Dôme, 1er mars 1945. — Arch. dép. du Puy-de-Dôme, dossier de demande de la carte de Combattant Volontaire de la Résistance pour Georges Chaumeil : 2546 W 4538 (nc). — Memorial GenWeb .— Bulletin intérieur Michelin, n°11, janvier 1945. — Fiche sur Georges Chaumeil, archives privées Michel Bertrand, Clermont-Ferrand. — Liste des camarades fusillés déportés ou sans nouvelles du syndicat des produits chimiques (Archives Henri Verde, UD CGT 63). — État-civil Clermont-Ferrand.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément