ENU André, Eugène, Antoine

Par Jean-Pierre Husson, Jocelyne Husson

Né le 1er août 1920 à Lorient (Morbihan), mort au combat le 28 mai 1944 à Saint-Michel-de-Castelnau (Gironde) ; FFI.

André Enu était le fils de Charles François Marie Enu, tailleur d’habits, et d’Émilie Marie Yvonne Valy, sans profession. Célibataire, il était domicilié à Lorient.

Il quitta Lorient et rejoignit un maquis de Francs-tireurs et partisans français (FTPF) en zone Sud à Houeillès (Lot-et-Garonne). Le 28 mai 1944, son groupe qui menait une opération en Gironde fut surpris au lieu-dit La Fille à Saint-Michel-de-Castelnau. André Enu et Léon Le Moullec, un camarade originaire comme lui de Lorient, furent tués au combat.

Le décès d’André Enu, enregistré en mairie de Saint-Michel-de-Castelnau le 28 mai 1944 comme celui d’un inconnu, fut authentifié par un jugement du tribunal de première instance de Bazas (Gironde) en date du 18 juin 1946.

André Enu a obtenu la mention « Mort pour la France » et a été homologué sergent des Forces françaises de l’intérieur (FFI).

Son nom figure avec celui de Léon Le Moullec sur le monument aux morts de Saint-Michel-de Castelnau.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article206910, notice ENU André, Eugène, Antoine par Jean-Pierre Husson, Jocelyne Husson, version mise en ligne le 29 septembre 2018, dernière modification le 3 septembre 2019.

Par Jean-Pierre Husson, Jocelyne Husson

SOURCES : AVCC, Caen, AC 21 P 180 167. — SHD, Vincennes, GR 16 P 209 948. — Mémorial GenWeb. — État civil, Lorient (acte de naissance) ; Saint-Michel de Castelnau (transcription du jugement rectificatif de décès).

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément