HENNEBIQUE Jules, Jean, Baptiste

Par Frédéric Stévenot

Né le 15 mars 1889 à Sainghin-en-Mélantois (Nord), victime civile massacrée dans la nuit du 1er au 2 avril 1944 à Ascq (auj. Villeneuve-d’Ascq, Nord) ; employé de chemin de fer

Âgé de 55 ans, Jules Hennebique était le mari de Céline Bernard (1883-1974). Le couple eut trois enfants, et habitait au 150 rue Marceau à Ascq. Il fut embauché le 12 avril 1920 à la Compagnie de chemin de fer du Nord et devint employé principal au service du matériel aux ateliers Matériel Moteur d’Hellemes, il fut contraint de se rendre sur les lieux du sabotage avant d’être abattu.
Jules Hennebique fut l’une des quatre-vingt-six victimes civiles qui périrent lors du massacre de Villeneuve-d’Ascq, dans la nuit du 1er au 2 avril 1944. Il fut reconnu « mort pour la France » (AC 21 P 354516).

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article206950, notice HENNEBIQUE Jules, Jean, Baptiste par Frédéric Stévenot, version mise en ligne le 29 septembre 2018, dernière modification le 30 avril 2021.

Par Frédéric Stévenot

SOURCES. Sites Internet : Mémorial GenWeb (1) ; Massacre d’Ascq.

ICONOGRAPHIE. Site Massacre d’Ascq

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément