Chen Guishen 陈桂深

Par Alain Roux

Né en 1879 à Dongwan (province de Canton), tué le 18 mars 1926 à Pékin ; pionnier du mouvement ouvrier.

Dans sa jeunesse, il émigre dans les mers du sud, ou il travaille notamment à Singapour et à Kuala-Lumpur. Il rejoint la révolution en 1911 en suivant Sun Yat-sen (孫逸仙). Durant l’hiver 1918 arrêté par les « seigneurs de la guerre » et il est emprisonné à Canton pendant deux ans. En 1922, il organise le comité préparatoire du syndicat des travailleurs du transport de Canton qu’il préside. Au printemps 1924, il est élu membre de l’exécutif de ce syndicat. La même année, en mai, il assiste au congrès de fondation de la Conférence des délégués ouvriers de Canton et est élu à son exécutif. En juillet, sur présentation de Liu Ersong (劉爾崧) qui préside cette Conférence, il adhère au PCC et rejoint le noyau communiste de ce syndicat. Durant la vague de grèves qui fait suite à l’« incident de Shamian » en juin 1925, il mobilise les travailleurs des syndicats des marins des ferry, des transporteurs en charrette à chevaux et des marins des jonques et des chaloupes à vapeur pour soutenir les grévistes. Il fournit de jeunes activistes pour « les milices qui protègent les activités révolutionnaires du gouvernement de Canton ». En septembre 1925, il est envoyé à Pékin pour y amplifier le mouvement de solidarité avec les grévistes de Canton-Hong-Kong et obtenir l’abrogation des traités inégaux. Le 18 mars 1926 il est tué par la police de Duan Qirui lors d’une manifestation anti-impérialiste à Pékin.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article207003, notice Chen Guishen 陈桂深 par Alain Roux, version mise en ligne le 1er octobre 2018, dernière modification le 10 octobre 2018.

Par Alain Roux

SOUCE : Dicomo p. 777.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément