TURIN Laurent, Marius, Eugène, alias Clément

Par Jean-Pierre Ravery

Né le 21 novembre 1911 à Marseille (Bouches-du-Rhône), , mort le 22 août 1944 à Saint-Jean-de-Verges (Ariège) ; agent hospitalier ; syndicaliste CGT des Bouches-du-Rhône ; responsable militaire des FTP dans le Vaucluse.

Fils de Laurent, Jean-Baptiste Turin, chaudronnier, tué pendant la Première Guerre mondiale, et de Marie Adrienne Gaignaire, sans profession, Laurent Turin avait épousé le 24 juin 1933 à Marseille une militante très connue, Joséphine Cavillini. Infirmier au Centre d’hygiène mentale de la ville, militant communiste, il était secrétaire adjoint du syndicat CGT des employés secondaires du centre d’hygiène mentale en janvier 1939. Mobilisé à la déclaration de guerre en 1939, il fut libéré le 31 juillet 1940. Il fut relevé de ses fonctions pour son attitude politique le 21 octobre suivant. La Police spéciale estimait qu’il n’avait rien renié et il était, selon ses renseignements, l’un des militants actifs de la 6e section du PC clandestin. Considéré comme « dangereux », elle proposait son internement administratif et celui son épouse « aussi acharnée que lui ». Il fit partie de la fournée de suspects envoyés au camp de Chibron (commune de Signes, Var) par un arrêté d’internement du 27 novembre 1940. Les sources consultées ne permettent pas de savoir s’il a été libéré ou s’il s’est évadé, ni quand.
Responsable militaire des FTP dans le Vaucluse sous le pseudonyme de « Clément », il fut tué dans les combats de la libération à Saint-Jean-de-Verges (Ariège). Son épouse travaillait pour le service radio clandestin du PCF et fut exécutée à la prison de Fresnes le 5 août 1944.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article207065, notice TURIN Laurent, Marius, Eugène, alias Clément par Jean-Pierre Ravery, version mise en ligne le 2 octobre 2018, dernière modification le 17 janvier 2021.

Par Jean-Pierre Ravery

SOURCES : Arch. dép. (Bouches-du-Rhône) 5 W 218 (dossier d’internement). — Rouge Midi, organe régional du Parti communiste, 28 janvier 1939 (BNF Gallica). — Notes de Louis Botella. — SHD Vincennes GR 16 P 580265. — Archives CCCP du PCF. — Ne figure pas sur Genweb. — renseignements Jean-Marie Guillon. — État civil.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément