COSSON Émilienne [née LAFORGUE Émilienne]

Par Jacques Girault

Née le 23 septembre 1936 à Nice (Alpes-Maritimes) ; professeur d’éducation physique ; syndicaliste et militante communiste des Côtes-du-Nord [Côtes-d’Armor].

Les parents d’Émilienne Laforgue, fonctionnaires, étaient sympathisants communistes. Titulaire du baccalauréat, élève de l’UEREPS de Rennes (Unité d’enseignement et de recherche d’éducation physique et sportive), titulaire du CAPEPS, elle épousa Roger Cosson, professeur d’éducation physique, sympathisant puis communiste, fils d’une femme de ménage ou d’une aide médicale, qui effectua son service militaire en 1962-1963.

Membre depuis 1960 du Syndicat national de l’éducation physique, Émilienne Cosson enseignait au lycée de Saint-Brieuc. Elle était la secrétaire de la section SNEP de l’établissement, secrétaire académique du SNEP et suppléante de sa commission administrative nationale. Elle encadrait des stages de formation syndicale.

Émilienne Cosson, adhérente du Parti communiste français depuis janvier 1961 à l’UEREPS, militait dans la cellule communiste de son établissement et était membre du comité de la section communiste. Dans le même temps, elle était la secrétaire fédérale de l’Union des femmes françaises jusqu’au milieu des années 1960.

Émilienne Cosson entra directement du bureau de la fédération communiste en 1961, y demeura jusqu’en 1965, élue seulement au comité fédéral.

Elle militait aussi dans le syndicat et dans l’Amicale laïque (1960-1970). Venant d’avoir un deuxième enfant, au milieu des années 1960, elle refusa de prendre la responsabilité de la section communiste de Saint-Brieuc.

En 1972, les époux Cosson habitaient Pacé en Ille-et-Vilaine.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article20711, notice COSSON Émilienne [née LAFORGUE Émilienne] par Jacques Girault, version mise en ligne le 25 octobre 2008, dernière modification le 23 novembre 2008.

Par Jacques Girault

SOURCE : Arch. comité national du PCF.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément