CHAUVIN Augustin, Georges

Par Michel Thébault

Né le 19 octobre 1871 au Fenouiller (Vendée), massacré en représailles le 1er septembre 1944 à Apremont (Vendée) ; cultivateur ; victime civile.

Augustin Chauvin était le fils de Jean François Chauvin âgé de 42 ans à sa naissance, cultivateur et de Aimée, Éléonore Barotin, âgée de 38 ans, cultivatrice, domiciliés tous deux au lieu-dit Sainte-Marie-de-la Croix, commune du Fenouiller. Suite à une infirmité liée à une ancienne fracture, il fut réformé et ne fit donc ni son service militaire, ni ne fut mobilisé en 1914. Il épousa le 14 mai 1902 à Apremont Marie, Aimée, Véronique Bulteau, cultivatrice à Apremont avec son père, Jérôme Bulteau (sa mère étant décédée en 1886). Le couple s’installa à Apremont. Lors du recensement de 1911, ils étaient installés à La Moilière, et étaient parents de cinq enfants : Marie née en 1903, Jérôme en 1904, Gabriel en 1906, Augustine et Georges en 1911. Augustin Chauvin passa toute son existence à Apremont où il résidait encore en 1944.
Le 1er septembre 1944, il fut victime des représailles exercées par une unité allemande en repli vers la Rochelle. A la suite d’une attaque des FFI, l’unité allemande cantonnée dans le bourg d’Apremont, exigea des otages et ordonna au maire d’interdire à la population toute sortie hors du domicile sous peine de mort. Il semble d’après les témoignages qu’Augustin Chauvin, ayant tenté de sortir de chez lui, en début de matinée, « pour aller chercher son pain » (Michel Gautier op. cit.) fut aussitôt massacré par des soldats allemands. Il était âgé de 73 ans.
Il obtint la mention mort pour la France et son nom est inscrit sur le monument aux morts d’Apremont ainsi que sur une plaque commémorative au lieu où il a été fusillé.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article207183, notice CHAUVIN Augustin, Georges par Michel Thébault, version mise en ligne le 6 octobre 2018, dernière modification le 12 mars 2020.

Par Michel Thébault

SOURCES : Arch. Dép. Vendée (État civil en ligne, registre matricule, recensement 1911 Apremont) — Michel Gautier Occupation et Résistance en Vendée Geste Éditions, 2017 — mémorial genweb.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément