RAMBAULT Marcel, Aimé, Gaston

Par Michel Thébault

Né le 24 avril 1925 à Leignes-sur-Fontaine (Vienne), mort en action le 25 juillet 1944 à Lussac-les-Châteaux (Vienne) ; cultivateur ; résistant AS, maquis Masier.

Marcel Rambault était le fils d’Alphonse Rambault et de Lucie Aladenys. Célibataire, il était en 1944 domicilié à Lussac-les-Châteaux et exerçait la profession de cultivateur. Il s’engagea dans la Résistance à une date inconnue et rejoignit, dans le secteur de Lussac-les-Châteaux, le maquis AS « Masier » appartenant au groupement « Le Chouan ». La présence de cet ensemble de maquis constituait pour l’État-major allemand une menace (le passage par le seuil du Poitou étant un enjeu stratégique) sur la sécurité des voies de communication vers l’est de Poitiers en direction de Limoges mais aussi de l’Indre (Le Blanc) et du centre. Une attaque par le groupe Le Chouan, d’un dépôt de carburant, à l’est de Poitiers, à Mignaloux-Beauvoir dans la nuit du 20 au 21 juillet précipita sans doute la riposte allemande. Une série d’opérations de répression des maquis de l’Est de la Vienne fut donc lancée par l’État-major allemand, la première le 25 juillet. Une colonne allemande venant de Poitiers attaqua à 6 heures du matin le groupe Le Chouan posté à l’entrée du village du Pont de Mazerolles, avant le pont sur la Vienne. Les maquisards de Masier venus en renfort, et ayant pris position sur l’autre rive, dans la côte et les virages qui mènent au pont, bloquèrent les Allemands sur la rive droite. Le combat dura plusieurs heures puis les maquis se replièrent en bon ordre en début d’après-midi. De lourdes pertes furent enregistrées de part et d’autre, dont Marcel Rambault tué au combat, à 10 heures 30, au lieu-dit le Port, commune de Lussac-les-Châteaux.
Il obtint la mention mort pour la France et fut homologué FFI. Son nom est inscrit sur le monument aux morts et la plaque commémorative de Lussac-les-Châteaux

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article207344, notice RAMBAULT Marcel, Aimé, Gaston par Michel Thébault, version mise en ligne le 11 octobre 2018, dernière modification le 12 mars 2020.

Par Michel Thébault

SOURCES : Christian Richard Groupement Le Chouan, maquis Est et Nord-Est de la Vienne, Lagardère, Le Chouan, Masier Michel Fontaine Ed. 2015 — site VRID (Vienne Résistance, Internement, Déportation), fiche maquis Masier — Mémoire des Hommes — mémorial genweb. — Renseignements Jean Claude Corneille — État civil Lussac-les-Châteaux.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément