AMBLARD Emmanuel

Par Yves Lequin

Né vers 1846 ; ouvrier mécanicien ; militant socialiste de la Loire.

Amblard avait été un des dirigeants de la grève des serruriers de Saint-Étienne (Loire), du 1er au 16 avril 1870 (voir Bloyer).
Après la Commune de Paris, il participa activement à la reconstitution du mouvement ouvrier, et fut délégué stéphanois au premier congrès tenu à Paris en 1876, aux côtés de Boissonnet. Pendant les mois qui suivirent, il était considéré comme un des meilleurs propagandistes du courant socialiste révolutionnaire. Excellent ouvrier, il était employé à la Manufacture nationale d’armes ; son habileté seule l’y faisait garder, car le préfet n’hésitait pas à voir en lui un des hommes les plus dangereux de Saint-Étienne ; il semble cependant n’avoir eu par la suite qu’un rôle des plus effacés.
Assistèrent au congrès de 1876 : E. Amblard, P. Boissonnet, Cl. Relave.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article207375, notice AMBLARD Emmanuel par Yves Lequin, version mise en ligne le 12 octobre 2018, dernière modification le 28 novembre 2018.

Par Yves Lequin

SOURCE : Arch. Nat., F 7/12 488.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément