LAROCHE Madeleine

Par Annie Pennetier

Née le 1er janvier 1919 à Paris ; résistante FTPF ; déportée.

Madeleine Laroche alias « Claude » était agent de liaison d’ André Jacquot délégué du Comité militaire national des FTP en zone sud, chef du CMZ (comité militaire pour la zone sud) sous le pseudonyme de « Larzac ». La direction du PCF avait notamment chargé André Jacquot d’essayer de rétablir une liaison avec le BCRA pour obtenir de nouvelles fournitures d’armes, ce qui l’amena à entrer en contact avec « l’équipe Max » (Jean Moulin) sous le pseudonyme de « Latour »
Déportée dans le convoi de femmes du 14 juillet 1944 à Ravensbruck , Madeleine Laroche, matricule 46894, en revint en avril 1945.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article207589, notice LAROCHE Madeleine par Annie Pennetier, version mise en ligne le 17 octobre 2018, dernière modification le 17 octobre 2018.

Par Annie Pennetier

SOURCES : Henriette Dubois, "Nelly". En résumé... nous devons témoigner. Une vie militante... toujours en prise avec les événements, dactylographié, 78 p. + annexes, déposé à la bibliothèque du Musée de la Résistance des Alpes-Maritimes. — Fondation pour la mémoire de la déportation.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément