LABAUME Maxime

Par Jean-Noël Dutheil

Né le 27 novembre 1911 à Saint Exupery (Corrèze), mort le 17 avril 1996 à Désertines (Allier) ; ouvrier à l’usine Dunlop de Montluçon ; résistant, délégué CGT à la Commission de Réorganisation Economique 1944-1945 ; communiste.

Maxime Labaume habitait 107, route de Paris. Il se maria le 27 août 1934 à Montluçon. Maxime Labaume fut responsable du travail syndical dans l’illégalité. À la Libération, il fut membre du Comité local de Libération de Montluçon, puis désigné comme délégué CGT à la Commission de Réorganisation Economique, structure, mise en place par le Comité départemental de Libération de l’Allier, qui eut un rôle important dans l’expérience des Comités de gestion montluçonnais.
Membre du bureau de l’Union départementale en 1945, il fut ecrétaire adjoint de l’Union Locale CGT de Montluçon élu au congrès du 6 octobre1946.
Membre de la Commission d’organisation du PCF en mars 1945, candidat sur la liste d’Union Patriotique Républicaine Antifasciste, après, ballotage, il fut battu par les candidats socialistes. Le Parti communiste le présenta aux élections cantonales du 23 septembre 1945 dans le canton de Montluçon ouest, Maxime Labaume obtint 6399 voix contre le Docteur Hays SFIO, 6705 voix.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article207702, notice LABAUME Maxime par Jean-Noël Dutheil, version mise en ligne le 20 octobre 2018, dernière modification le 20 octobre 2018.

Par Jean-Noël Dutheil

SOURCES : Arch. privées IHS CGT du 03 : cartons syndicat Dunlop, Conférence Régionale du PCF 31 mars 1 avril 1945, compte rendu de congrès de l’UL de Montluçon. —Le Centre Républicain, avril 1945.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément