CHAMELOT Julien.

Par Catherine Legein

Ouvrier mineur, militant du Parti socialiste révolutionnaire de Quaregnon (pr. Hainaut, arr. Mons) avant 1940.

Julien Chamelot verse une fois du soutien financier à l’Action socialiste révolutionnaire (ASR). Il milite ensuite dans les rangs du Parti socialiste révolutionnaire (PSR) dans la section de Quaregnon. Arrêté à la suite du meeting du 29 mars 1938, puis relâché comme les autres militants du PSR, il est le seul à être poursuivi devant les tribunaux après ces événements. Il reçoit le pro-justitia suivant : « Nous procureur du Roi près le Tribunal de Première Instance de Mons.

Mandons et ordonnons à tous huissiers ou agents de la force publique à ce requis, de citer à comparaître devant le Tribunal correctionnel de Mons, Palais de Justice, 4ème chambre, le II juin 1938 à 9 heures du matin
Prévenus I) Chamelot Julien, houilleur, domicilié à Quaregnon, rue de Monsville, 388.
Prévenu d’avoir à Jemappes, Canton de Mons, le 29 mars 1938.
Résisté avec violence ou menaces au commissaire de Police Verstrekken Victor, et aux agents de police, Dolle Auguste et Vanderstraeten Armand, agissant pour l’exécution des lois, ordres ou ordonnances de l’autorité publique. »
À l’audience du 11 juin, le commissaire démentira qu’il y ait eu une résistance telle que décrite dans le pro-justitia.

Militant de la section de Quaregnon du PSR, Julien Chamelot se présente au poll organisé par sa section pour les élections communales de 1938 et y obtient 243 voix sur 331 bulletins valables, soit une cinquième place sur la liste du PSR qui compte 17 candidats dans cette commune. À l’occasion de ses démêlés avec la justice, le PSR publie une photo de Chamelot.

Ancien combattant de la Première Guerre mondiale ce qui lui a valu trois décorations, Julien Chamelot est marié et père de cinq enfants, dont quatre vivent encore sous son toit en 1938.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article207756, notice CHAMELOT Julien. par Catherine Legein, version mise en ligne le 24 octobre 2018, dernière modification le 3 janvier 2020.

Par Catherine Legein

SOURCES : L’Action socialiste révolutionnaire, 12 septembre 1936 – La Lutte ouvrière, 21 mai 1938 ; 18 juin 1938 ; 21 mai 1938 ; 13 août 1938 ; 18 juin 1938.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément