MINCHE Émile

Par Frédéric Stévenot

Né le 8 avril 1883 à Vermelles (Pas-de-Calais), massacré le 27 mai 1940 à Courrières (Pas-de-Calais)

Domicilié à Courrières rue Florent-Évrard, Émile Minche était marié à Alice Prévost. Il fut l’une des victimes civiles du massacre de Courrières.
Son épouse témoigna au commissariat de police de Lens le 26 août 1941 : « le 26 mai 1940, lors de l’arrivée des allemands à Courrières, ceux-ci ont donné l’ordre d’évacuation générale de la population en direction de Vitry-en-Artois. Comme mon mari et moi habitions à l’écart du village, nous n’avons pas été prévenu. Le lendemain vers midi, mon mari ainsi que plusieurs de mes voisins ont été pris comme otages et emmenés par des cavaliers de l’armée allemande. Le 21 novembre 1940, lors de l’exhumation des corps des victimes civiles enterrées dans un silo rue Florent-Évrart à Courrières, le sous-brigadier de police Boudeville a reconnu le corps de mon mari ».

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article207831, notice MINCHE Émile par Frédéric Stévenot, version mise en ligne le 26 octobre 2018, dernière modification le 26 octobre 2018.

Par Frédéric Stévenot

SOURCE. Site Internet : Mémoires de pierre.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément