Châteaumeillant (Cher), 27 juin 1944

Par Michel Gorand

Le 8 juin 1944, un sous-officier et un soldat allemands avaient été faits prisonniers à Saint-Maur (Indre) par des FFI puis mis en sûreté à la gendarmerie de Châteaumeillant où ils avaient subi un interrogatoire par le gendarme Camille Danton, par ailleurs membre de la résistance ; ce dernier fut précipitamment muté à Loches après que les Allemands aient été relâchés.
Le 27 juin 1944 le sous-officier allemand, accompagné de quelques soldats allemands revint à Châteaumeillant pour une expédition punitive ; ils ne trouvèrent pas le gendarme Danton mais 3 gendarmes qui descendaient de l’autorail provenant de Saint-Amand-Montrond (Cher) : ils les mitraillèrent ; deux d’entre eux furent tués et le troisième fut grièvement blessé et transporté à Saint-Amand-Montrond, à son domicile où il mourut le soir même.
Camille Danton, quant à lui, fut arrêté par la Gestapo à Loches, lors de la rafle du 27 juillet 1944.
Une stèle a été érigée à Châteaumeillant, à l’intersection des routes du (Le) Châtelet et de Culan, sur la place des Martyrs, pour rappeler cette date du 27 juin et la mort des quatre personnes ci-après.
DEMAI Fernand
COCHON Marcel
MANGIN Henri
DANTON Camille, déporté.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article208130, notice Châteaumeillant (Cher), 27 juin 1944 par Michel Gorand, version mise en ligne le 29 octobre 2018, dernière modification le 14 février 2019.

Par Michel Gorand

SOURCES : Le Berry républicain, en ligne. — La Montagne , 30 juin 2017. — Registres de décès de Châteaumeillant et de Saint-Amand-Montrond.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément