COUDRAY Lucien

Par Marcel Boivin

Né le 21 juin 1905 à Saint-Léger-du-Bourg-Denis (Seine-Inférieure, Seine-Maritime) ; ouvrier plombier ; syndicaliste et militant communiste de Seine-Inférieure.

En dépit d’une jeunesse tumultueuse, Lucien Coudray s’imposa par ses dons d’orateur, comme le principal représentant de sa section au syndicat unitaire du bâtiment.
Secrétaire de la section des plombiers-zingueurs à partir de 1931, il succéda à Roger Bourgeois à la tête du syndicat général en 1935. Membre de la commission exécutive de la 19e UR il devint trésorier adjoint de l’UL de Rouen, au congrès de fusion.
Élu quelques mois plus tard secrétaire adjoint de l’UD, il déploya une grande activité lors des grèves de juin 1936, prenant la parole dans les principaux meetings.
Réélu secrétaire adjoint de l’UD au congrès du Havre le 18 décembre 1938 puis secrétaire, il fut victime peu après d’un grave accident de moto ; amputé d’une jambe, il acheta un café-épicerie avec la prime d’assurance. Sa vie syndicale était désormais bien ralentie. Il fut cependant délégué de la Seine-Inférieure au congrès de la Fédération CGT de l’Agriculture en 1939.
Il continua à militer activement au PC, même après l’interdiction du Parti ; il fut condamné le 9 avril 1940 à plusieurs mois de prison, la police ayant saisi à son domicile plusieurs documents de l’organisation clandestine ; il fut arrêté à l’audience.
En 1947, Lucien Coudray fut délégué de la Seine-Inférieure au congrès de la Fédération CGT de l’Agriculture.
Il ne figurait pas dans les organes dirigeants de la fédération communiste de Seine-Inférieure dans les années 1950.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article20817, notice COUDRAY Lucien par Marcel Boivin, version mise en ligne le 25 octobre 2008, dernière modification le 3 mai 2020.

Par Marcel Boivin

SOURCES : Arch. Com. Rouen, 7 F 3 Syndicats, unions locales, affaires générales, Syndicat du bâtiment. — Arch. UD-CGT, liasse 1940-1944. — Témoignage de Charles Enée. — Stéphane Courtois, Thèse, op. cit., annexe n° 18 — Arch. dép. Seine-Maritime 1 MP 285 Radiation du carnet B pour départ,

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément