GROS Henri, Alfred

Par Jean-Louis Ponnavoy

Né le 10 août 1909 à Chamblay (Jura), mort à l’hôpital des suites de ses blessures le 4 septembre 1944, à Salins-les-Bains (Jura) ; cultivateur ; victime civile.

Alfred Gros était le fils d’Alfred et de Berthe Anna Léculier, tous deux cultivateurs à Chamblay. Il était célibataire et domicilié à Chamblay où il exerçait le métier de cultivateur.
Le 4 septembre 1944 une colonne ennemie chargée de détruire les ponts sur la Loue, fit mouvement pour faire sauter le verrou du pont d’Ounans (Jura) tenu par les maquisards FTP. 11 otages furent capturés au passage et poussés devant les troupes pour servir de bouclier. Ils réussiront à s’échapper à la faveur de l’accrochage mais11 autres personnes furent abattues ou tuées au combat, 9 résistants et 2 civils, Louis Albert Bruet et Alfred Gros qui travaillait dans son champ, en bordure de la route nationale 72, à Chamblay (Jura) et qui fut mortellement atteint. Transporté à l’hôpital, à Salins-les-Bains (Jura), il y décéda le jour même, à 19 heures.
Son acte de décès fut dressé le lendemain sur la déclaration de Narcisse Roch, âgé de 63 ans, économe de l’Hôpital de Salins et transcrit le 2 janvier 1945 à Chamblay.
Il obtint la mention « Mort pour la France ».
Son nom figure sur le monument aux morts et le monument commémoratif 1939-1945, à Chamblay (Jura).

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article208205, notice GROS Henri, Alfred par Jean-Louis Ponnavoy, version mise en ligne le 2 novembre 2018, dernière modification le 2 novembre 2018.

Par Jean-Louis Ponnavoy

SOURCES ; François Marcot La Résistance dans le Jura, page 255, éditions Cêtre, Besançon, 1985.— Journal Le Progrès du Jura du 8 septembre 2015 Chamblay Morts pour la France un 4 septembre 1944.— Mémorial Genweb.— État civil.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément