COUESNON Claire [née EPSZTAJN Grunia, épouse COUESNON, dite]

Par Claude Pennetier

Née le 28 février 1906 à Lodz (Pologne), morte le 16 juin 1997 à Paris (XIVe arr.) ; militante communiste de Paris ; résistante.

Fille de commerçants, troisième épouse à partir de 1934 de Paul Couesnon, Claire Couesnon était une active militante communiste du XIVe arr. de Paris. Elle partagea les activités résistantes de son mari pendant l’Occupation mais figura pour des raisons inexpliquées sur la « Liste noire » du Parti communiste en 1943 avec la mention « trotskiste, amie de Chasseing ».

Son mari fut exécuté par erreur par la résistance communiste le 10 janvier 1944. La commission des cadres établit l’innocence de Paul Couesnon dans une affaire de dénonciation et informa à la Libération Claire Couesnon de la méprise en lui demandant de garder le secret. Ce qu’elle fit et resta membre du Parti communiste.

Elle fut présidente de l’association d’alphabétisation AEFTI.

Claire Couesnon mourut le 16 juin 1997 à l’hôpital de Bon-Secours, à Paris (XIVe arr.). « L’inhumation aura lieu ce vendredi 20 juin, au cimetière de Sceaux où elle reposera au côté de son époux Paul Couesnon, combattant de la Résistance, abattu le 10 janvier 1944 », écrivait Le Monde.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article20824, notice COUESNON Claire [née EPSZTAJN Grunia, épouse COUESNON, dite] par Claude Pennetier, version mise en ligne le 25 octobre 2008, dernière modification le 15 août 2015.

Par Claude Pennetier

SOURCES : Le Monde, 21 juin 1997. — Notes de René L’Hermitte et de Maryvonne Ariste. - Paul Chauvet. La Résistance chez les fils de Gutenberg dans la Deuxième Guerre mondiale. Paris : A compte d’auteur, 1979, p. 58

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément