CHAPPAT Charles, Émile, Eugène

Né le 11 avril 1899 à Froisdos (Meuse), mort le 9 octobre 1961 à Gagny (Seine-et-Oise) ; cheminot ; militant communiste et syndicaliste de la Meuse.

Fils d’un concierge et d’une ménagère, Charles Chappat, marié, trois enfants, était serre-frein à la gare de Revigny-sur-Ornain (Meuse), où il anima à partir de 1928 la cellule communiste. Secrétaire du syndicat unitaire des cheminots, il fut désigné en 1932 comme candidat communiste aux élections législatives dans l’arrondissement de Bar-le-Duc, où il obtint 340 voix sur 15 502 votants et 17 911 inscrits.
En 1942, il résidait à Montfermeil (Seine-et-Oise, Seine-Saint-Denis), il était chef de train à la SNCF. Inculpé d’activités communistes, il fut relaxé le 11 février 1942 par la section spéciale de Paris et demanda à résider à Gagny (Seine-et-Oise, Seine-Saint Denis).

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article2085, notice CHAPPAT Charles, Émile, Eugène, version mise en ligne le 30 juin 2008, dernière modification le 15 décembre 2011.

SOURCES : Arch. Dép. Seine-et-Oise, 1 W 99. — La Lorraine ouvrière et paysanne, 16 avril 1932. — État civil de Froisdos.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément