AURIER Maurice, Antoine

Par Eric Panthou

Né le 21 septembre 1924 à Aigueperse (Puy-de-Dôme), mort au combat le 22 août 1944 au Brugeron (Puy-de-Dôme) ; ouvrier à l’Intendance Territoriale ; résistant au sein des Francs-tireurs et partisans (FTP).

Fils de Jean-Baptiste et de Marie, née Eguillon, Maurice Aurier était ouvrier à l’Intendance Territoriale d’Aigueperse. Il était célibataire.
Il a rejoint la formation FTP du Camp Guy-Moquet dans le Puy-de-Dôme puis le 103éme Bataillon FTP du Puy-de-Dôme. Il était soldat. En tant que FTP, il est dit que ses services homologués vont du 15 avril au 22 août 1944. Dans son certificat attestant la qualité de combattant FFI de Maurice Aurier, le commandant Jean Mazuel écrit quant à lui que Aurier a servi volontairement de novembre 1943 à son décès. ces dates sont confirmées par Jean Laprononcière alias Bonnet, commandant du 103éme Bataillon FTP.
Il a été tué au lieu-dit Pont Saint Esprit sur la commune de Le Brugeron (Puy-de-Dôme), le 22 août 1944 lors d’un accrochage avec une patrouille allemande appartenant à un détachement du 18ème Bataillon SS, cantonné à Thiers (Puy-de-Dôme). Son camarade Raymond Laprononcière fut également tué à cette occasion.
Il a été reconnu FFI, "mort pour la France", avec durée des services homologuées 1er juin au 22 août 1944 comme FFI.
Son nom figure sur le monument commémoratif 1939-1954 d’Aigueperse ainsi que sur la stèle du Brugeron.
Il a reçu à titre posthume en 1955 la carte de Combattant volontaire de la résistance (CVR).

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article208748, notice AURIER Maurice, Antoine par Eric Panthou, version mise en ligne le 10 novembre 2018, dernière modification le 16 avril 2021.

Par Eric Panthou

SOURCES : AVCC Caen, AC 21 P 10725, dossier Maurice Aurier (nc). — SHD Vincennes, GR 16 P 23567, dossier Maurice Aurier (nc). — SHD Vincennes, 19 P 63/6 : liste des membres de la formation Camp Guy-Moquet. — Arch. dép. du Puy-de-Dôme, 2546 W 3321, dossier nominatifs d’attribution de la carte du combattant volontaire de la résistance à Maurice Aurier. — Arch. dép. du Puy-de-Dôme, 908 W 198, crimes de guerre à Le Brugeron. — « Hommage aux martyrs de la Résistance », La Montagne, édition Thiers-Ambert, 12 juillet 2011. — MémorialGenWeb. — État-civil Aigueperse.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément