JACOB Émile [pseudonyme dans la résistance : Moustique]

Par Eric Panthou

Né le 18 juillet 1910 à Strasbourg (Bas-Rhin), mort lors de combats le 25 août 1944 à Saint-Cirgues-sur-Couze (Puy-de-Dôme), résistant au sein des Francs-tireurs et partisans (FTP).

JACOB Émile
JACOB Émile
Stèle aux FTP abattus aux "quatre routes" le 25 août 1944

Émile Jacob habitait Auzat-sur-Allier, devenue Auzat-la-Combelle (Puy-de-Dôme). Il était sans doute mineur.
Il entra dans la Résistance au sein du 105e Bataillon FTP du Puy-de-Dôme avec comme nom de guerre “Moustique”.
Le 24 août 1944, juste avant la libération de l’Auvergne, les Allemands du Bataillon de Reconnaissance 1.000 évacuent Issoire. En direction de Champeix, sur la plaine de Montoron, ils furent pris entre les feux croisés des maquisards de Murol et les MOI, d’une part, et ceux des FTP postés à Pardines, d’autre part. Après d’âpres combats, qui virent le recul des forces allemandes, on releva trois morts chez les résistants FTP, dont Émile Jacob.
Il a été homologué tué à l’ennemi, mort pour la France et FFI. Sa durée de services homologués va du 22 juillet au 24 août 1944.
Sa durée de services homologués va du 22 juillet au 24 août 1944.
Son nom figure sur la stèle commémorative d’Auzat-la-Combelle et à celle des “quatre routes” à Neschers. Lors des cérémonies de 1986 devant la stèle, on indiqua qu’il était Sarrois tandis que ses deux camarades tombés avec lui étaient Portugais pour l’un et Polonais pour le second.
Il ne figure pas sur l’état des morts du Bataillon, présent au SHD de Vincennes.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article208785, notice JACOB Émile [pseudonyme dans la résistance : Moustique] par Eric Panthou, version mise en ligne le 11 novembre 2018, dernière modification le 18 avril 2021.

Par Eric Panthou

JACOB Émile
JACOB Émile
Stèle aux FTP abattus aux "quatre routes" le 25 août 1944

Sources : Arch. dép. du Puy-de-Dôme, 908 W 496 : liste des fusillés, des massacrés dans la région du Puy-de-Dôme, 1er mars 1945 .— SHD Vincennes, dossier individuel GR 16 P 303076 (non consulté) .— SHD Vincennes, 19 P 63/8 : Etat des morts ayant appartenu au Bataillon 105. Signé lieutenant Galeyrand, 16 décembre 1947 .— AVCC dossier individuel AC 21 P 55508 (non consulté) .— « Un lieu de combat pour la Résistance », La Montagne web, mis en ligne le 8 mai 2013 .— Résistance d’Auvergne, Journal de l’ANACR du Puy-de-Dôme, n°64, octobre 1986 .— MémorialGenWeb.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément