RAVEL Elie,Jean, Louis

Par Michelle Destour

Né le 1er avril 1924 à Erôme (Drôme), mort au combat le 28 août 1944 à Givors-Rive-De-Gier (Loire). Soldat des Forces Françaises de l’Intérieur, sous le commandement de Jean Jarret, chef du secteur Ardèche Nord (Annonay) de l’Armée Secrète.

Fils de Elie Ravel, cultivateur et de Clothilde, Adélaïde Rancel.

Au mois d’août 1944, les résistants harcelèrent les troupes allemandes qui tentaient de se replier sur Lyon (Rhône). De nombreux jeunes gens étaient engagés dans les combats. Elie Ravel qui avait rejoint l’Armée Secrète le 23 juillet 1943, trouva la mort dans l’attaque d’un convoi allemand. Il fut inhumé au cimetière de Saint-Jean-de-Muzols (Ardèche), tombe 60.

L’acte de naissance établi à Erôme ne porte pas mention de son décès. Rive-de-Gier (Loire) est parfois citée comme lieu de décès mais aucun combat ne s’est déroulé dans cette ville le 28 août 1944 et les FFI du secteur concentraient leurs actions sur la vallée du Rhône et les environs de Lyon, aucun acte à son nom n’y a été rédigé.

Elie Ravel a été reconnu Mort Pour La France le 2 avril 1946. Son nom figure sur les monuments aux morts d’Erôme et de Gervans (Drôme).

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article209052, notice RAVEL Elie,Jean, Louis par Michelle Destour, version mise en ligne le 26 novembre 2018, dernière modification le 21 février 2022.

Par Michelle Destour

SOURCES : AVCC, Caen, 21P 140651 –Site internet Mémoire des Hommes – Mémorial GenWeb - Etat-civil de Erôme (Drôme) et de Rive-de-Gier (Loire).

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément