MERLIN Barthélemy

Par Jean-Louis Ponnavoy

Né le 10 mars 1895 à Cortevaix (Saône-et-Loire), massacré le 24 août 1944 à Cuisery (Saône-et-Loire) ; receveur des contributions indirectes ; victime civile.

Barthélemy Merlin était le fils de Claude, cultivateur et de Marie Longin, couturière. Il se maria avec Marie Claudine Bérard puis Francine Malatier, dont il eut un fils, René. Il était domicilié à Cuisery et exerçait la profession de receveur des contribution indirectes.
Le 24 août 1944, une colonne ennemie en retraite fut prise en enfilade sous le feu des résistants du groupe Robert, solidement installés sur la butte de Cuisery. Les Allemands ripostèrent et après 50 minutes de combat, les FFI à court de munitions durent décrocher en laissant deux hommes sur le terrain : Gaston Lamard et Auguste Vaganay.
Après avoir franchit les tranchées creusées par le maquis les Allemands pénétrèrent dans Cuisery en se livrant au pillage et en incendiant trois immeubles. Furieux, ils tirèrent sans sommation assassinant au passage onze habitants de la commune parmi lesquels Barthélemy Merlin qui fut abattu au bourg de Cuisery, à 16h15.
Son nom figure sur le monument aux morts 1939-1945 à Cuisery (Saône-et-Loire).

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article209134, notice MERLIN Barthélemy par Jean-Louis Ponnavoy, version mise en ligne le 27 novembre 2018, dernière modification le 30 juin 2019.

Par Jean-Louis Ponnavoy

SOURCES : René Pacaut Maquis dans la plaine, page 194, chez l’auteur, Bruailles 1981.— Mémorial Genweb.— Recensements de population année 1936.— État civil (acte de décès).— État civil (actes de naissance et décès).

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément