ACCOULON Louis, Jules Édouard

Par Gilles Pichavant

Né 30 mars 1909 à Gruchet-le-Valasse (Seine-inférieure, Seine-Maritime), mort le 13 août 1958 (Seine-inférieure, Seine-Maritime) à Bolbec ; ouvrier dans le textile à Bolbec (Seine-inférieure, Seine-Maritime) ; syndicaliste CGT ; communiste ; déporté.

Fils de Jules (militant à la CGT, voir Jules Accoulon) ouvrier et d’une ouvrière dans une fabrique de textile, Louis Accoulon naquit le 20 mars 1909 à Gruchet-le-Valasse. Il devint ouvrier à l’usine Desgenétais de Bolbec comme ses parents.

Candidat du Parti communiste aux élections municipales de Bolbec en 1935, il fut l’un des principaux meneurs des grèves de 1936 et de novembre 1938.

Le 15 janvier 1939, il fut à nouveau candidat communiste aux élections municipales complémentaires de Bolbec, avec Lucien Mallard. Il obtint 297 voix au 1er tour.

Membre du Parti communiste clandestin sous l’occupation, Accoulon fut arrêté le 23 août 1941,et interné à Compiègne. Souffrant de pleurésie il fut pourtant déporté politique en Allemagne. Au camp de Buchenvald il porta le numéro 39916. Il fut libéré le 21 mars 1945.

De retour à Bolbec, il reprit ses activités militantes au parti communiste et à la CGT. Le 15 octobre 1949, il fut élu membre de la commission des Mandats lors du congrès de l’Union Départementale CGT de Seine Inférieures tenu au Havre les 15 et 16 octobre 1949. Au cours de ce congrès il fut élu membre de la Commission Administrative de l’Union Départementale. Il avait 40 ans.
Le 13 août 1958, Louis Accoulon mourut à Bolbec.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article209221, notice ACCOULON Louis, Jules Édouard par Gilles Pichavant, version mise en ligne le 17 mai 2020, dernière modification le 17 mars 2021.

Par Gilles Pichavant

SOURCES : Archives de l’Union départementale CGT de Seine-Maritime, déposées aux Arch. Dép. de Seine-Maritime. — L’Humanité, 16 janvier 1939. — Fondation pour la mémoire de la déportation, livre mémorial. — Arch. Dép. Seine-Maritime 1 MP 535 Manifestations politiques et syndicales. — État civil.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément