BERNARDIN Paul, Ignace, Marius

Par Simone Poupon

Né le 9 octobre 1928 à Suresnes (Seine) ; ordonné prêtre à Autun en juin 1953, prêtre en paroisse d’abord à Chalon-sur-Saône de juillet 1953 à octobre 1960, et ensuite à Montchanin (Saône-et-Loire) d’août 1963 à juillet 1973 ; une parenthèse à Rome en Université grégorienne, d’octobre 1960 à août 1963, pour être licencié en théologie ; devient prêtre-ouvrier pour une embauche dans une laiterie à Montchanin (Saône-et-Loire) comme chauffeur livreur d’avril 1973 à début décembre 1973 puis le 1er décembre 1973 embauche dans une entreprise de matériaux de construction au Creusot (Saône-et-Loire) comme cariste, manutentionnaire jusqu’en juillet 1992 ; de mai 1992 à août 1998 élu au secrétariat national des prêtres-ouvriers puis retraite professionnelle au Creusot( Saône et Loire) en août 1998.

Paul Bernardin est l’aîné d’une fratrie de 6 enfants (3 frères 2 sœurs) .
Son père Marius Bernardin catholique pratiquant, tourneur puis agriculteur, devint employé de bureau. Sa mère Maria Mongredien catholique pratiquante était employée de bureau puis femme au foyer.
Paul Bernardin fit ses études primaires à Vendenesse-sur-Arroux, obtint le certificat d’études primaires en juin 1940 ; études secondaires en 6e à Autun en octobre 1940, entrée en 3e au séminaire saint Hugues à Paray-le-Monial en octobre 1943 ; déménagement du séminaire Saint Hugues à Semur-en-Brionnais en février 1944 et obtint le baccalauréat la 1er partie en juin 1946 et 2e partie en juin 1947 ; entrée au Grand séminaire d’Autun (Saône et Loire) en octobre 1947,en juillet 1949 stage au puits Plichon à Montceau-les-Mines puis en octobre 1949 incorporation militaire à Toulon puis affectation au Sénégal jusqu’en septembre 1950 permission libérable ; octobre 1950 retour au Grand séminaire d’Autun (Saône et Loire) et obtint le Baccalauréat en Théologie.
En décembre 2002, il obtint le certificat de 3° cycle de Théologie à Lyon .

En juillet 2003, il réalisa l’Impression du Mémoire La Mission des prêtres-ouvriers.
Il publia avec Paul Vannier (écrivain ) en 2007 Sur Des Chemins De Traverse.

Paul Bernardin adhéra au groupe de jeunesse du Scoutisme de 1945 à 1947. En 1973, Paul Bernardin choisit d’être prêtre-ouvrier avec Louis Quelin et Henri Gérard en partageant la vie des gens, en habitant dans une cité et s’engage dans l’action syndicale et adhéra au syndicat Construction-bois CFDT. Il fut présent au congrès CFDT à Metz en 1979.
Membre du bureau de l’Union locale CFDT de 1991 à 1992 puis de 1999 à 2003 ; il fut délégué du personnel et du comité entreprise où il travailla ; il fut élu conseiller prud’homme au Creusot (Saône-et-Loire)de 1989 à 1992. Il fut membre du CCAS du Creusot de 2001 à 2005 .

Il fut aumônier d’équipe ACO (Action catholique ouvrière) de 1965 à 1992 puis de 1998 à 2010
Au sein de l’équipe nationale des prêtres-ouvriers, il fut délégué régional, secrétaire adjoint puis secrétaire national de 1992 à 1998.
Il milite à l’ASTI (association de soutien aux travailleurs immigrés)
Paul Bernardin est membre des retraités CFDT au Creusot (Saône-et-Loire) avec Camille Dufour, François Morin, René Noël Bretin .

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article209278, notice BERNARDIN Paul, Ignace, Marius par Simone Poupon, version mise en ligne le 3 décembre 2018, dernière modification le 17 octobre 2019.

Par Simone Poupon

SOURCES : Rencontre avec l’intéressé en janvier, février et mars 2015. — Travaux de l’ABAM .

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément