BACHELARD Charles

Par Jean-Louis Ponnavoy

Né le 27 mars 1906 à Saint-Didier-au-Mont-d’Or (Rhône), exécuté sommairement le 1er septembre 1944 à Rillieux-la-Pape (Ain, aujourd’hui Rhône) ; résistant de l’armée secrète (AS) du Rhône (camp Didier).

Charles Bachelard était le fils d’Antoine, cultivateur et de Florine Marie Mathieu, sans profession. Il se maria le 20 avril 1926 à Saint-Didier-au-Mont-d’Or (Rhône) avec Lucienne Marguerite Maire.
Il entra dans la Résistance au camp Didier, basé dans la forêt du Noyer, près de Mionnay (Ain) qui composait le maquis du Secteur IV de l’armée secrète (AS) du Rhône. Le camp comptait 800 maquisards en août 1944. Il reçut l’ordre le 27 août 1944 d’attaquer le camp de La Valbonne dans l’Ain, près de Lyon qui était occupé par les Allemands. Capturé par l’ennemi, Charles Bachelard a été fusillé au lieu-dit "Lônes de Crépieux-la-Pape", à Rillieux-la-Pape (Rhône) le 1er septembre 1944.
Il a un dossier au SHD Vincennes GR 16 P 25939 sans mention d’homologation.
Son nom figure sur la croix qui est érigée sur le rond-point du chemin des Martyrs, à Rillieux (Rhône), sur la stèle commémorative du camp Didier, à Mionnay et sur le monument aux morts, à Miribel (Ain).

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article209394, notice BACHELARD Charles par Jean-Louis Ponnavoy, version mise en ligne le 8 décembre 2018, dernière modification le 4 décembre 2021.

Par Jean-Louis Ponnavoy

SOURCES : Wikipédia, Camp Didier.— Site internet La Résistance dans l’Ain (biographies de résistants).— Mémorial Genweb.— État civil (acte de naissance).
Acte de décès demandé le 15 septembre 2019.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément