FONTAINE Jean, Élie

Par Jean-Louis Ponnavoy

Né le 28 août 1906 à Genay (Ain, aujourd’hui Rhône), mort en action le 27 août 1944 à Mionnay ; charron forgeron ; résistant de l’armée secrète (AS) de l’Ain.

Jean Fontaine était le fils de Jean, poseur au chemin de fer et de Clotilde Françoise Marie Meunier, garde-barrière, domiciliés au hameau du Perron. Il se maria le 30 avril 1927 à Saint-Didier-de-Formans (Ain) avec Pierrette Guillot et était domicilié à Genay.
Il entra dans la Résistance à l’armée secrète (AS) de l’Ain au camp Didier, basé dans la forêt du Noyer, près de Mionnay (Ain) et qui comptait 800 maquisards en août 1944. En août 1944 l’armée allemande battait en retraite. En préambule de la bataille qui s’annonçait pour la prise de Meximieux le camp reçut l’ordre d’attaquer le camp de la Valbonne occupé par les forces d’occupation. De nombreux maquisards tombèrent au combat dont Jean Fontaine qui fut tué à l’ennemi le 27 août 1944 au lieu-dit "La Marfondière", à Mionnay (Ain).
L’acte de décès fut dressé le 28 août 1944 sur la déclaration de Jules Pierre Buthaud, âgé de 61 ans, domicilié à Genay, mécanicien, beau-frère du décédé.
Il obtint la mention « Mort pour la France » transcrite sur l’acte de décès le 23 mai 1945.
Il y a un dossier SHD GR 16 P 227639 sans mention d’homologation. L’acte de décès précise que Jean Lafontaine était volontaire des Forces françaises de l’intérieur numéro matricule 19.
Son nom figure sur la stèle commémorative du camp Didier, érigée au bord de la RN 83, au lieu-dit "Le Poussey", à Mionnay (Ain) et le monument aux morts, à Genay (Rhône).

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article209437, notice FONTAINE Jean, Élie par Jean-Louis Ponnavoy, version mise en ligne le 9 décembre 2018, dernière modification le 10 mai 2020.

Par Jean-Louis Ponnavoy

SOURCES : Site internet "Maquis de l’Ain et Haut-Jura" La bataille de Meximieux.— Wikipédia Camp Didier.— Mémorial Genweb.— État civil (actes de naissance et décès).

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément