BARDON Louis

Par Jacques Girault

Né le 17 avril 1900 à Gannay-sur-Loire (Allier), mort le 30 novembre 1986 à Rognes (Bouches-du-Rhône) ; instituteur dans l’Allier ; militant mutualiste.

Fils d’un forgeron-maréchal-ferrant, Louis Bardon, reçut les premiers sacrements catholiques. Après avoir fait ses études à l’école primaire supérieure de Moulins, il entra à l’Ecole normale d’instituteurs de Moulins en 1917. Il effectua son service militaire (1920-1922) et devint instituteur à Molles (1922-1945) où il fut secrétaire de mairie (1922-1937), avant d’être nommé à Vichy. Il épousa religieusement une institutrice. Ils avaient trois enfants qui furent seulement baptisés.

Membre de la section départementale du Syndicat national des instituteurs dès 1922, membre du Parti socialiste SFIO depuis 1925, il adhérait aussi à la Ligue des droits de l’homme. Il participa aux grèves des 12 février 1934 et 30 novembre 1938, par discipline syndicale pour cette dernière tout en étant hostile aux actions engagées par le SNI pour appuyer les accords de Munich.

Mobilisé en janvier 1940, démobilisé en mai 1940, Louis Bardon ne participa pas à la Résistance et réadhéra au syndicat dès la Libération. Partisan du passage à l’autonomie en 1948, il militait surtout dans le mouvement mutualiste, après avoir créé une section de la mutuelle assurance agricole dans sa commune. Il prit sa retraite comme directeur de l’école de garçons de Cusset en 1957.

Louis Bardon fut le responsable départemental de l’Autonome de Solidarité (1951-1968). Membre de l’Association départementale de la Mutuelle Assurances automobiles des instituteurs de France (devenue MAIF) vers 1950, il en devint le président en 1970. Il termina sa vie à la maison de soins de la Mutuelle générale de l’Éducation nationale de Rognes.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article209463, notice BARDON Louis par Jacques Girault, version mise en ligne le 10 décembre 2018, dernière modification le 10 décembre 2018.

Par Jacques Girault

SOURCES : Renseignements fournis par l’intéressé et par Daniel Bloux, délégué départemental de la MAIF..

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément