COLAS Marcel

Par Jean-Philippe Gauvin

Né le 4 mai 1930 au Theil (Allier) ; ouvrier à la Fonderie Saint Jacques à Montluçon (Allier), puis ouvrier à Landis et Gyr de Montluçon ; militant CGT ; militant communiste de l’Allier.

Titulaire du certificat d’études primaires, Marcel Colas, issu d’une famille paysanne partit en 1951, à Montluçon comme ouvrier spécialisé dans l’usine de Saint-Jacques où il adhéra à la CGT. Il se maria à Lapeyrouse avec Suzanne Duranthon, 12 novembre 1955. En 1954, il entra à Landis et Gyr, entreprise de fabrication de compteur électrique. Il fut élu Délégué du Personnel en 1955, Marcel Colas devint secrétaire du Syndicat CGT de 1964 à 1971, il fut également secrétaire CGT du Comité d’Établissement de 1966 à 1978. En 1971, après 6 années de haute lutte, il mit en place la mutuelle d’entreprise à Landis et Gyr à destination de tous les salariés, en remplacement d’une caisse chirurgico-médicale où l’employeur ne cotisait pas. Il participa activement à la lutte pour éviter la disparition de la fabrication des disjoncteurs avant qu’un produit de remplacement ne soit trouvé, grâce à ces actions, soutenues majoritairement par la CGT, les 240 personnes licenciées furent réintégrées l’année suivante.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article209478, notice COLAS Marcel par Jean-Philippe Gauvin, version mise en ligne le 10 décembre 2018, dernière modification le 9 décembre 2020.

Par Jean-Philippe Gauvin

SOURCES : entretiens avec Jean Philippe Gauvin et Eric Castellani, 2016.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément