BARIL Guy

Par Alain Dalançon

Né le 5 août 1928 à Saint-Germain-de-Marencennes (Charente-Inférieure/Maritime), mort le 28 novembre 2017 à Vénérand (Chtrente-Maritime) ; instituteur en Charente-Maritime ; militant syndicaliste du SNI.

Guy Baril était, à la fin des années 1950-début des années 1960, instituteur adjoint à Chaniers puis Vénérand. Militant du Syndicat national des instituteurs en Charente-Maritime, il figura en quatrième quatorzième position sur la liste présentée par « les Amis de L’École émancipée » pour l’élection du bureau national en décembre 1957. Il recueillit 71 voix (quinzième de la liste) et ne fut pas élu.

Cependant il fut élu sur la liste unique au Conseil syndical départemental en octobre 1958 et réélu jusqu’en 1960. Il fut chargé des questions laïques en 1958-1959. Il était très critique à l’égard de la direction nationale du SNI, et votait contre son rapport moral. Dans une tribune libre (B.D, n°73, p. 28-29) intitulée « A propos d’Habeas corpus », il demanda que l’Ecole libératrice publie les faits dénoncés pour atteinte aux droits de la personne dans Témoignages et documents et le mémorandum de plusieurs organisations (LDH, Comité Maurice Audin, Comité de résistance spirituelle, Comité de vigilance universitaire, Centre d’information et de coordination pour la défense de la paix et de la liberté).

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article209499, notice BARIL Guy par Alain Dalançon, version mise en ligne le 11 décembre 2018, dernière modification le 8 février 2021.

Par Alain Dalançon

SOURCES : L’école libératrice, Bulletin départemental du SNI de la Charente-Maritime. — Notes de Jacques Girault.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément