BATARD Eugène, Louis, Pierre

Par Jacques Girault

Né le 27 juillet 1904 à Lille (Nord), mort le 31 mars 1988 à Armentières (Nord) ; professeur technique adjoint ; dirigeant de la section de l’académie de Lille du SNET.

Fils d’un employé de mairie originaire de la Mayenne victime de la Première Guerre mondiale, Eugène Batard, adopté par la Nation en 1923, effectua son service militaire (1924-1926) comme télégraphiste lors de l’occupation de la Rhénanie. Ouvrier mécanicien dans une manufacture cotonnière du Nord (mai 1920-juillet 1921), licencié à la suite d’une compression de personnel, après un séjour chez son oncle négociant en Algérie, il travailla comme ouvrier forgeron outilleur à Lille (1923-1926 chez Crépelle, 1926-1929 dans la société Cocard.

Eugène Batard devint ouvrier instructeur forgeron à l’École nationale supérieure des Arts et Métiers de Lille (1929-1933) et fut recruté sur concours comme ouvrier instructeur à l’École pratique de commerce et d’industrie de Roubaix (1933-1943). Sa spécialité était ouvrier en forge et en soudure autogène (institut Turgot). Marié en mars 1927 à Lille, il cessa de militer dans les rangs du Parti socialiste SFIO. Mobilisé (septembre 1939-novembre 1939), il fut affecté spécial comme enseignant à l’institut Turgot.

Batard devint professeur technique adjoint (forge et soudure) à l’École nationale professionnelle devenue lycée technique d’Armentières à partir d’octobre 1943. Il y créa en 1950 une section des traitements thermiques et prit sa retraite en 1964.

Batard occupait des fonctions de responsabilités dans l’organisation corporative de type syndicale de l’académie dans les années 1930 et participait régulièrement aux congrès nationaux. Après la guerre, il fut un des dirigeants de la section académique du Syndicat national de l’enseignement technique au début des années 1950. Toujours sympathisant socialiste, il se reconnaissait dans les analyses de la tendance "autonome" pour les candidats de laquelle il appela à voter aux élections à la CA de 1957-1958, de 1958-1959, de 1959-1960, de 1961-1962 et de 1962-1963. Il présida la séance du 13 avril 1949 du Congrès national du SNET.

En outre, Batard faisait partie des administrateurs de l’Union de Lille qui regroupait les amicales laïques de Lille et exerça des fonctions responsables dans un club sportif d’Armentières (basket-ball et natation).

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article209531, notice BATARD Eugène, Louis, Pierre par Jacques Girault, version mise en ligne le 12 décembre 2018, dernière modification le 12 décembre 2018.

Par Jacques Girault

SOURCES : Arch. Nat., F17/28245 – Presse syndicale. — Sources orales. — Renseignements fournis par la fille de l’intéressé et par Julien Veyret.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément