KERHIR Edouard, Marie

Par Michel Thébault

Né le 20 août 1924 à Plouguer, aujourd’hui Carhaix-Plouguer (Finistère), fusillé le 24 août 1944 à Ingrandes-sur-Vienne (Vienne) ; ouvrier agricole ; résistant FTPF groupe Cram.

Édouard Kerhir, originaire de Bretagne, s’était réfugié dans le département de la Vienne, pour échapper à la réquisition du STO. Il résidait sans doute au nord de Montmorillon, à La Chapelle-Viviers (son nom y figure sur le monument aux morts) ou dans la commune voisine de Leignes-sur-Fontaine, travaillant comme ouvrier agricole A l’été 1944, à peine âgé de 20 ans, il s’engagea dans la Résistance, au sein des FTPF, dans le maquis installé dans les bois de Bourg-Archambault (Vienne) à quelques kilomètres à l’est de Montmorillon, sous les ordres du sous-lieutenant Farineau, alias Cram.
Le 24 août 1944, des éléments de la 17e Panzer-Grenadier stationnée au château de Valençay à Antran (Vienne) au nord de Châtellerault et d’agents de la SIPO-SD de Châtellerault s’engagèrent dans une opération de représailles contre les maquisards qui harcelaient les convois militaires ferroviaires et routiers remontant par la nationale 10 vers le Nord-est. Vers 8 heures, les Allemands arrivèrent à Ingrandes-sur-Vienne. A deux kilomètres du bourg, dans le hameau de Varennes, ils parvinrent à repérer et accrocher un groupe de 90 maquisards. Malgré la résistance héroïque d’Édouard Kerhir, huit membres du groupe Cram de Montmorillon dont Édouard Kerhir lui-même furent arrêtés. Pendant le transfert, un des prisonniers s’évada. Les sept autres furent emmenés à Ingrandes-sur-Vienne dans la cour de la maison bourgeoise de la Mégane, jugés sommairement par une cour martiale improvisée et fusillés à 17 heures au bord de la Vienne.

Il obtint la mention mort pour la France et fut homologué FFI. Son nom figure sur le monument aux morts de La Chapelle-Viviers. Il est également inscrit sur la stèle commémorative dressée à la sortie d’Ingrandes, route d’Oyré.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article209563, notice KERHIR Edouard, Marie par Michel Thébault, version mise en ligne le 12 décembre 2018, dernière modification le 12 mars 2020.

Par Michel Thébault

SOURCES : SHD Vincennes GR 16 P318461 (non encore consulté) — Roger Picard Hommes et combats du Poitou Ed. Martelle. 1994 — Journal La Nouvelle République 26 août 2014 — Mémoire des Hommes — Mémorial genweb.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément