VION François

Par Jean-Louis Ponnavoy

Né le 20 août 1901 à Saint-Martin-en-Bresse (Saône-et-Loire) , massacré le 9 mars 1944 à Saint-Martin-en-Bresse (Saône-et-Loire) ; cultivateur ; victime civile.

François Vion était le fils de Jean, cultivateur et de Marie Françoise Gaudillat, couturière, domiciliés au hameau de Perrigny, à Saint-Martin-en-Bresse. Il exerçait le métier de cultivateur et se maria le 30 juin 1927à Saint-Martin-en-Bresse avec Jeanne Marie Bonnin.
Il effectua son service militaire au 27e régiment d’infanterie à Dijon du 1er mai 1922 au 10 novembre 1923. Il fut domicilié à Meursault (Côte-d’Or) le 24 novembre 1928 puis à Givry (Saône-et-Loire) le 6 avril 1929 et s’installa définitivement à Saint-Martin-en-Bresse le 27 avril 1931.
Dès Janvier 1944, des groupes de résistants se formèrent dans les bois du hameau de La Madeleine et autour de l’étang « Timon ». Ils s’installèrent dans le château de Villargeaut (Saône-et-Loire). Un couple était soupçonné d’avoir trahi le maquis. Il fut abattu mais l’ennemi était déjà prévenu. Le maquis fut attaqué le 8 mars 1944, vers 22h30. Les soldats allemands accompagnés de miliciens encerclèrent le hameau. Un violent combat s’engagea en pleine nuit, sur les chemins, dans les champs, les bois. Quelques instants plus tard, la population fut regroupée devant le café de La Madeleine. Les fermes brûlaient et les flammes se propageaient. Les nazis chassèrent les familles vers le lieudit "le Gagne-Pain" tirant au hasard. Cela dura jusqu’à 2 heures du matin. Les camions repartirent en direction de Villargeault vers 3 heures du matin. Le 9 mars, un groupe de nazis revient à la Madeleine pour récupérer ses morts et perquisitionna la ferme Vion. Le chef de famille François Vion fut emmené et abattu en représailles devant ses dix enfants au hameau de La Madeleine, à Saint-Martin-en-Bresse (Saône-et-Loire).

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article209588, notice VION François par Jean-Louis Ponnavoy, version mise en ligne le 13 décembre 2018, dernière modification le 9 janvier 2022.

Par Jean-Louis Ponnavoy

SOURCES : Divers sites internet ; Saint-Martin-en-Bresse : parcours historique de La Madeleine, Martailly-lès-Brancion-Morts aux guerres-Geneawiki, La Madeleine.— État civil.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément