LOPES (ou LOPEZ) DE FREITAS Maurice [Pseudonyme dans la résistance : Fred]

Par Patrick Bec

Né le 22 décembre 1924 à Coudes (Puy-de-Dôme), mort au combat le 11 juin 1944 à Clavières (Cantal) ; maçon ; résistant au sein des Forces françaises de l’intérieur (FFI).

Maurice Lopes de Freitas était d’origine portugaise. Il était le fils de Francisco Lopes de Freitas et de Alis Assalix ou Assaleix. Célibataire, il était maçon à Coudes (Puy-de-Dôme) avant de rejoindre le maquis du Mont Mouchet avec les FFI. Il était âgé de 19 ans lorsqu’il fut tué dans les combats des 10 et 11 juin 1944 à Clavières.

Il a été déclaré "Mort pour la France", homologué FFI. Son nom figure sur le monument aux Morts de Coudes.

Son décès a été établi par un jugement du tribunal civil de Saint-Flour le 22 mars 1945, orthographié ici Maurice Lopez de Freitas.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article209752, notice LOPES (ou LOPEZ) DE FREITAS Maurice [Pseudonyme dans la résistance : Fred] par Patrick Bec, version mise en ligne le 19 décembre 2018, dernière modification le 23 février 2021.

Par Patrick Bec

SOURCES : Arch. dép. du Puy-de-Dôme, 908 W 496 : liste des fusillés, des massacrés dans la région du Puy-de-Dôme, 1er mars 1945 .— AVCC, dossier Maurice Lopes de Freitas : AC 21 P 79695 (non consulté) .— SHD Vincennes, dossier de résistant de Maurice Lopes de Freitas : GR 16 P 376240 (nc) .— Manuel Rispal , Tout un monde au Mont-Mouchet, Ytrac, éditions Authrefois, 2014 .— Mémoire des Hommes .— MémorialGenweb .— État civil (AD 15) et Clavières.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément