VERMUGHEN Adrien

Né le 15 mai 1906 à Beuvron-en-Auge (Calvados), exécuté sommairement au mois de juillet 1944 à Saint-Pierre-du-Jonquet (Calvados) ; agriculteur et marchand de bestiaux ; résistance civile.

Marié et père de famille, Adrien Vermughen fut agriculteur et marchand de bestiaux près de Cabourg (Calvados). C’est précisément dans ce secteur que furet largués les hommes de la 6ème division aéroportée britannique dans la nuit du 5 au 6 juin 1944. De nombreux parachutistes s’égarèrent dans les marais de la Dives et tombèrent derrière les lignes allemandes. Une quarantaine trouvèrent refuge à la ferme de la Bergerie où ils sont cachés par la famille Vermughen, avant de repartir pour rejoindre leur camp. Alertés par des imprudences, les Allemands investirent la ferme au matin du 5 juillet. Conduit d’abord à Glanville, puis à Pont-l’Évêque, et enfin à Argences, où furent repliée une partie de la Gestapo de Caen, Adrien Vermughen futt torturé puis exécuté sommairement.

Son corps sera retrouvé avec ceux d’une vingtaine d’autres patriotes, le 15 novembre 1946, dans un charnier à Saint-Pierre-du-Jonquet.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article209778, notice VERMUGHEN Adrien, version mise en ligne le 19 décembre 2018, dernière modification le 19 avril 2020.

SOURCE  : Centre de recherche d’histoire quantitative de l’Université de Caen, Quellien J. [dir.], Livre mémorial des victimes du nazisme dans le Calvados, Caen, Conseil Général du Calvados, 2004.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément