LEGRAND André, Christophe (pseudos « Dédé », « Laurent »)

Par Joël Drogland

Né le 31 août 1923 aux Clérimois (Yonne), mort au combat le 20 juin 1944 à Chaudes-Aigues (Cantal) ; cultivateur ; résistant (MUR), maquisard (4e compagnie du Mont Mouchet).

Les parents d’André Legrand étaient cultivateurs aux Clérimois, petit village du Sénonais, près de Foissy-sur-Vanne (Yonne), où il naquit le 31 août 1923. Il devint lui-même cultivateur et habitait Foissy-sur-Vanne (Yonne).
C’est sans doute pour fuir le STO qu’il se réfugia dans le Cantal et s’engagea bientôt au sein des Mouvements Unis de Résistance (MUR), le 6 mai 1944. Il fut affecté comme cuisinier à la 4e compagnie du Mont Mouchet, commandée par le lieutenant Pierre Wermeister. Le Mémorial de la Truyère le présente comme membre du 4ème corps franc, garde du corps d’Henry Ingrand.

Il participa aux combats du Mont Mouchet du 9 au 11 juin 1944. Le 16 juin, il rejoignit le PC stationné à Saint-Martial et fut affecté au groupe de reconnaissance. Le 20 juin, il était en mission avec deux camarades, Barillon et Salgot. Ils furent pris dans une embuscade ennemie, au lieu-dit « Tournant de la mère Vincent », sur le territoire de la commune de Chaudes-Aigues. Les trois hommes furent tués.
Selon Jean Favier, lui et Barillon furent tués non pas dans une embuscade mais par un avion allemand.

André Legrand fut déclaré « Mort pour la France ». Son nom figure sur le monument des déportés et fusillés de l’Yonne à Auxerre.

Il a été inhumé sur place. Ses parents sont venus l’identifier et son corps fut retiré le 10 juin 1949 pour être inhumé à Foissu-sur-Vanne (Yonne).

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article209807, notice LEGRAND André, Christophe (pseudos « Dédé », « Laurent ») par Joël Drogland, version mise en ligne le 20 décembre 2018, dernière modification le 10 janvier 2022.

Par Joël Drogland

SOURCES : SHD Vincennes, GR 19 P 15/5 : liste des exhumations faites sur le territoire du canton de Chaudes-Aigues où se sont déroulées les opérations des 20 et 21 juin 1944. — Service historique de la Défense, GR 16 P 356380, dossier résistant d’André Legrand, GR 16 P 356380. — AVCC Caen, AC 21 P 77527, dossier André Legrand (nc). — Mémorial GenWeb. — Jean Favier, Mémorial du réduit de la Truyère, Aurillac, Union des ACVG - CVR du Cantal, Musée de la Résistance d’Anterrieux, 2008.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément