FINET Camille, Eloi [Dictionnaire des anarchistes]

Par Dominique Petit

Né le 27 mars 1858 à Grenoble (Isère), peintre décorateur, anarchiste de Grenoble.

Camille Finet était borgne, il fut donc exempté du service militaire.
Il résida à Saint-Etienne.
Vers 1878, il habita Paris où il fut peintre décorateur à l’Exposition universelle.
En juin 1878, il se rendit à Marseille où il travailla pendant un an et revint demeurer à Paris, 97 rue de Javel. Il était souvent sans occupation et sans ressources.
Pendant son séjour à Paris, il fréquenta les réunions des socialistes français et allemands et se fit remarquer par son langage révolutionnaire. Ce fut lui qui orna le drapeau destiné à la réception des premiers amnistiés de la Commune.
Il vint ensuite habiter Grenoble et demeurait 8 montée Chalemont. Il recevait souvent du courrier venant de Paris et de Lyon.
Finet faisait partie du groupe anarchiste de Grenoble depuis 1884
Le 23 janvier 1887, une perquisition fut effectuée à son domicile à Grenoble, cours Berriat, dans une commode, la police trouva une convocation :
Association internationale des travailleurs. Sections de propagande de Genève.
Compagnon,
Vous êtes priés d’assister à la réunion hebdomadaire de la section qui aura lieu lundi 7 mai 1883, à 8 heures du soir (café Verprat, 9 rue de la Croix d’or, petite salle au premier.
Ordre du jour :
Congrès de la Chaux de Fonds
- De la nuisibilité de l’union des forces révolutionnaires au point de vue anarchiste
- Nécessité de la propagande par le fait sur le terrain économique.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article209850, notice FINET Camille, Eloi [Dictionnaire des anarchistes] par Dominique Petit, version mise en ligne le 22 décembre 2018, dernière modification le 22 décembre 2018.

Par Dominique Petit

SOURCES : Arch. Dép. de l’Isère 9NUM/6E185/13 et 75 M 2

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément