FAUR Paulette, Geneviève, Suzanne, née TAGNARD [pseudonyme dans la résistance : Yolande]

Née le 30 avril 1925 à Corbie (Somme), morte le 24 avril 1998 à Lyon, Ier arr. (Rhône) ; résistante.

Paulette Faur est la fille de Paul Tagnard, chauffeur puis réparateur de cycles, et Lucienne Tagnard, née Balme, modiste à Corbie (Somme) puis vendeuse de cycles avec son marie à Buis-les-Baronnies (Drôme).
Son père et sa mère s’engagèrent dès la fin de l’année 1940 dans des actions de résistance au régime de Pétain et rejoignirent les maquis dès mars 1943. Là, ils furent placés sous l’autorité de Benoît Faur, commandant de la 2éme subdivision FTP (Inter-région A - Inter-région B - inter-région G) sous le nom de guerre Mottet.
Ses parents furent successivement nommés dans la Drôme puis le Gard en 1943 avant de rejoindre le Puy-de-Dôme où ils sont arrêtés le 27 avril 1944 à Clermont-Ferrand. Déportés, seule Lucienne Tagnard survécut.
Paulette Tagnard rejoignit elle-même la résistance, sous le nom de guerre Yolande. Elle se maria le 22 décembre 1945 avec celui qui avait été le supérieur de ses parents chez les FTP, Benoît Faur à Vizille (Isère).
Ils vécurent notamment à Paris puis Buis-les-Baronnies.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article210029, notice FAUR Paulette, Geneviève, Suzanne, née TAGNARD [pseudonyme dans la résistance : Yolande], version mise en ligne le 31 décembre 2018, dernière modification le 7 janvier 2021.

SOURCES : SHD Vincennes : GR 16 P 560501. Dossier de résistante de Lucienne Tagnard (non consulté) .— Notices Maitron de Paul et Lucienne Tagnard et Benoît Faur .— état-civil de Corbie.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément