BONHOMME Pierre, Alfred

Par Patrick Bec

Né le 13 février 1877 à Challèles, commune de Lorcières (Cantal), massacré le 10 juin 1944 à Clavières (Cantal) ; cultivateur ; victime civile.

Pierre Bonhomme était le fils de Jean Joseph Bonhomme et de Catherine Lombard, cultivateurs à Challèles, commune de Lorcières (Cantal). Le 24 janvier 1907 à Clavières, il avait épousé Agnès, Marie Lèbre, née à Clavières, cousine de Pierre Johany. Il était le père d’au moins deux filles et un garçon nés en 1907, 1909 et 1920. Il était cultivateur et berger à Clavières. Il a été brûlé dans sa maison, le samedi 10 juin 1944 comme Auguste Pichot. Il avait 67 ans. Quelques ossements calcinés ont été déposés dans la tombe de famille au cimetière de Clavières.
"Pendant ce temps, dans Clavières, les assaillants avaient repoussé les maquisards ; ils occupaient le village, tuaient 4 habitants, en blessaient 3 ou 4 autres, jetaient des grenades incendiaires dans les maisons." (Eugène Martres)
Son acte de décès porte la mention "Mort pour la France".

Son nom est gravé sur la plaque apposée dans l’église de Clavières en hommage "Aux victimes de la barbarie allemande, 10 et 11 juin 1944".
Bonhomme Pierre
Chassang Baptiste
Coutarel Raymond
Johany Pierre
Johany Maria
Johany Yvonne
Lèbre Adrien
Pichot Augustin".

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article210145, notice BONHOMME Pierre, Alfred par Patrick Bec, version mise en ligne le 4 janvier 2019, dernière modification le 3 septembre 2020.

Par Patrick Bec

SOURCES : Jean Favier, Lieux de mémoire et monuments du souvenir. Cantal, 1940-1944, Aurillac, Association des Maquis et Cadets de la Résistance du Cantal, 2007. — État civil (AD 15). — Eugène Martres, Le Cantal de 1939 à 1945 - Les troupes allemandes à travers le Massif Central, Cournon, De Borée 1993. — Bernadette Vigier-Soulier, "10 et 11 juin 1944 à Clavières-de-Montagnes, J’avais 17 ans".

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément