COUTIER Louis, Olivier

Par Jean-Louis Ponnavoy

Né le 6 avril 1910 à Oyonnax (Ain), mort en action le 11 juillet 1944 à Thézillieu (Ain) ; ouvrier scieur ; résistant des Francs-tireurs et partisans français (FTPF) et des Forces françaises de l’intérieur (FFI).

Louis Coutier était le fils de Olivier Édouard Céleste, ouvrier en peignes, âgé de 50 ans et de Annette Pierrette Marie Liodon, sans profession, âgée de 40 ans. Il était domicilié à Oyonnax et exerçait le métier d’ouvrier scieur. Il se maria le 7 novembre 1938 à Oyonnax avec Jeanne Georgette Girod. Il était le frère de François Antoine mort le 8 septembre 1918.
Il entra dans la Résistance aux Francs-tireurs et partisans français (FTPF) à la 2e compagnie du 2e bataillon.
Le 11 juillet 1944 l’ennemi lançait l’opération Treffenfeld visant à anéantir les maquis de l’Ain. C’est la Freiwilligen-Stamm-Division une unité composée de volontaires antibolchéviques commandée par le major-général Wilhelm von Henning qui en était chargée. Venant d’Hauteville elle atteignit Thézillieu et de violents combats eurent lieu avec les maquisards au col de la Lèbe. Louis Coutier fut tué à l’ennemi le 12 juillet à huit heures, près du hameau de Sainte-Blaizine, à Thézillieu (Ain).
Il obtint la mention « Mort pour la France » transcrite sur l’acte de décès le 21 novembre 1945.
Il fut homologué comme soldat des Forces françaises de l’intérieur (FFI) le 12 avril 1946 et obtint le titre de "Déporté et interné résistant" (DIR) (SHD Vincennes dossier GR 16 P 148913).
Son nom figure ainsi que celui de son frère sur le monument aux morts, à Oyonnax (Ain) .

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article210150, notice COUTIER Louis, Olivier par Jean-Louis Ponnavoy, version mise en ligne le 6 janvier 2019, dernière modification le 24 janvier 2019.

Par Jean-Louis Ponnavoy

SOURCES : Commune de Thézillieu Allocution prononcée le 16 juillet 1994, à l’occasion de la commémoration du cinquantenaire de la libération, par Frank Steyaert, Maire-adjoint.— Musée de la Résistance 1940-1945 en ligne Données extraites du CD(DVD)-ROM : La Résistance dans l’Ain et le Haut-Jura (2013).— État civil (actes de naissance et décès).

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément